•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MYTORONTO, l'art de se plonger dans les yeux des marginalisés torontois

Une femme sourit.
Pour Roberta Taylor, ce concours a grandement aidé sa confiance en elle-même. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le projet MYTORONTO est de retour pour une deuxième année consécutive avec une exposition gratuite de 40 photos prises par des citoyens qui font face à la pauvreté et des itinérants à travers la ville de Toronto. Le concours de photographie encourage les personnes marginalisées par la société à présenter leurs différentes perspectives.

Un texte de Myriam Eddahia

Roberta Taylor est l'une des 93 participants qui ont remis leurs photos pour ce concours.

Dans le cadre de cette exposition, elle présente fièrement le portrait de son amie Mona, lorsqu'elle était au parc Moss, à Toronto.

Ma confiance en moi a grandi. J'ai maintenant un emploi à temps partiel.

Roberta Taylor, participante au concours pour une deuxième fois

111 participants ont reçu des appareils photo jetables offerts par Fujifilm, le 10 mai dernier.

Environ 2600 photos ont été imprimées et 40 de ces photos ont été sélectionnées par un jury composé de huit personnes pour cette exposition ouverte au public.

Treize photos gagnantes, dont celle de Roberta, seront publiées dans un calendrier de l'année 2019.

Son oeuvre intitulée « Dreaming with the Trees  » sera la photo du mois d'octobre de l'année prochaine.

Je pense qu'avoir un volet écriture à ce concours serait une bonne idée, insiste-t-elle la femme.

Un éveil artistique

C'est un sentiment formidable. Ce projet m'a aidé avec vivre avec mon anxiété. J'ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée dans cette belle initiative, dit la gagnante du choix du public, Maria Santos.

Une femme montre fièrement son oeuvre photographique.La gagnante du choix du public, Maria Santos, montre fièrement son oeuvre intitulée « The Gentle Dragon ». Photo : Radio-Canada

J'espère que MYTORONTO va grandir et j'ai l'intention de continuer d'y participer, ajoute-t-elle.

Des calendriers à 20 dollars et des cartes de vœux, une nouveauté cette année, seront vendus par les participants du programme de formation des vendeurs MYTORONTO. La moitié du profit des ventes ira à tous les participants, l’autre moitié financera le programme.

Ve’ahavta, une agence humanitaire, a amassé des fonds pour le programme grâce au profit des ventes de calendriers, à des dons et à une campagne de financement participatif.

MYTORONTO tire son inspiration du projet photographique MYLONDON, organisé par Café Art, une entreprise sociale qui relie les personnes touchées par le sans-abrisme au reste de la communauté grâce à leur art.

Il existe des projets semblables en Australie, au Brésil, aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Les photographies seront exposées au centre communautaire Artscape Youngplace situé au 180 de la rue Shaw jusqu'au 19 octobre.

Toronto

Photographie