•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Véronique Rivest, Nycole Turmel et Michel Prévost décorés de l'Ordre de Gatineau

Un photographe prend un cliché d'une rangée de femmes et d'hommes.
De gauche à droite : Michel Prévost, Véronique Rivest, Nycole Turmel et Maxime Pedneaud-Jobin. Photo: Capture d'écran
Radio-Canada

Michel Prévost, président de la Société d'histoire de l'Outaouais et ancien archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Véronique Rivest, sommelière de réputation mondiale et Nycole Turmel, une syndicaliste et personnalité politique canadienne, ont reçu mercredi la médaille de l'Ordre de Gatineau, la plus haute distinction décernée par la Ville, à la Maison du citoyen.

Les récipiendaires font rayonner Gatineau au-delà de nos frontières, s’affichent sans relâche comme ambassadeurs de Gatineau et sont des exemples de notre talent, de notre dynamisme culturel, social, économique et politique, a souligné le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, lors de la cérémonie.

Deux femmes et un homme dans un collage photo.Agrandir l’imageÀ gauche, Michel Prévost, en haut à droite, Véronique Rivest, et en bas à droite, Nycole Turmel. Photo : Collage photo

Michel Prévost

Michel Prévost est originaire de Hull, mais il est rapidement entré en contact avec la culture et l’histoire francophones de l’Ontario, puisque ses deux parents étaient d’origine franco-ontarienne. M. Prévost a commencé à œuvrer à l’Université d’Ottawa en 1981. Il est devenu archiviste en chef en 1990, poste qu'il a quitté à la fin de 2017.

Pendant son discours, le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin a présenté Michel Prévost comme un des grands bâtisseurs de notre mémoire collective [...] qui a été de tous les combats pour que nous préservions les traces de notre passé.

Pour lui, le patrimoine, c'est plus qu'une passion, c'est un mode de vie.

Maxime Pedneaud-Jobin

Véronique Rivest

Pour sa part, Véronique Rivest, née dans le secteur de Val-Tétreau à Gatineau, a remporté à deux reprises le titre de meilleur sommelier du Canada en 2006 et en 2012, puis elle a obtenu en mars 2013 la deuxième place au Concours du meilleur sommelier du monde. Elle a été la première femme au monde à monter sur le podium de ce prestigieux concours international.

Véronique Rivest est un personnage incontournable de notre scène gastronomique et un symbole du renouveau de notre centre-ville, a indiqué M. Pedneaud-Jobin.

Cette carte de visite exceptionnelle lui ouvrait les adresses des plus grandes capitales du monde, mais c'est ici à Gatineau qu'elle a décidé de s'installer pour faire profiter le monde de sa science, a poursuivi le maire.

Mme Rivest a ouvert un bar à vin en 2014 dans le Vieux-Hull.

Nycole Turmel

Au niveau politique, Mme Turmel a assumé de nombreuses fonctions, elle a été notamment chef de l’opposition officielle au gouvernement fédéral, chef intérimaire du Nouveau Parti démocratique (NPD) et députée de Hull-Aylmer. Elle a aussi été présidente nationale de l'Alliance de la fonction publique du Canada et a créé la bourse Nycole Turmel pour la persévérance scolaire à l’Université du Québec en Outaouais.

Elle s’est toujours démarquée par sa détermination, son intégrité son dévouement d’abord et avant tout au service des gens, a souligné M. Pedneaud-Jobin. Très peu de causes la laissent indifférente.

Les trois citoyens décorés s'ajoutent aux 38 récipiendaires qui ont déjà reçu cette distinction.

Ottawa-Gatineau

Société