•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baie-Trinité embauche un nouveau directeur général

Plusieurs résidents de Baie-Trinité assistent à la séance du conseil municipal

Assemblée du conseil à la Municipalité de Baie-Trinité

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

La Municipalité de Baie-Trinité, sous tutelle depuis janvier, a un nouveau directeur général. Il s'agit de Gérard Coulombe.

Il occupera le siège laissé vacant en février à la suite d'un rapport accablant sur les finances et l'administration de Baie-Trinité.

Un directeur général nommé par la Commission municipale du Québec assurait l'intérim jusqu'à maintenant.

Gérard Coulombe est le nouveau directeur général de la Municipalité de Baie-Trinité.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau directeur général de la Municipalité du village de Baie-Trinité, Gérard Coulombe

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Avec l'embauche d'un directeur général, la Municipalité retrouve la possibilité de lancer une élection pour pourvoir au poste de maire.

Les armoiries de la Municipalité de Baie-Trinité représentent les drapeaux, un orignal, un poisson et un phare. Elles sont peintes sur un mur dans la salle de réunion.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les armoiries de la Municipalité du village de Baie-Trinité

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Serge Lestage, le maire suppléant élu par ses pairs, rejette toutefois l'idée d'une élection à court terme. Selon lui, il faut d'abord régulariser les dossiers laissés en désordre par le précédent maire avant d'envisager une élection.

Denis Lejeune

L'ancien maire, Denis Lejeune, a honoré ses arriérés de taxes municipales.

Denis Lejeune est l'ancien maire de Baie-Trinité Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Denis Lejeune, ancien maire de Baie-Trinité

Photo : Radio-Canada

Une somme de 5130 $ a été perçue la semaine dernière pour régulariser sa facture pour les années 2016, 2017 et 2018, y compris les frais et taxes.

L'ancien maire est toujours président du Centre national des naufrages, qui doit près de 10 000 $ en taxes municipales.

Denis Lejeune a démissionné de son poste il y a un peu plus d'un an après avoir été reconnu coupable d'agression sexuelle sur une ancienne employée de la Municipalité.

D'après les informations de Jean-Louis Bordeleau et Olivier Roy Martin

Côte-Nord

Affaires municipales