•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À nouvelle société, nouveau programme scolaire

Des écoliers se rendent à l'école, cartables sur le dos.
Le nouveau programme sera testé dans certaines écoles en 2019. Photo: Getty Images / Andreas Rentz
Radio-Canada

Les petits écoliers de l'Alberta vont bientôt pouvoir tester le nouveau programme scolaire de la maternelle à la 4e année. Après deux ans de consultations dans la province, le gouvernement a présenté mercredi la dernière ébauche du programme.

Cela faisait 30 ans que le programme scolaire n'avait pas été mis à jour.

Cette nouvelle version est donc censée, selon le ministre de l'Éducation David Eggen, préparer les élèves à évoluer dans une société qui change, et où la technologie a pris beaucoup de place.

« Nous nous devons d'offrir à nos élèves un nouveau programme, qui leur permettra de réussir dans un monde en constante évolution », a-t-il déclaré.

L'apprentissage de l'écriture sur clavier, par exemple, ne faisait pas partie du programme et se fera désormais en 4e année.

Le nouveau programme s'attaque aussi à des problèmatiques sociales actuelles comme le consentement, le développement de relations saines avec les autres, ou encore la gestion des finances personnelles.

Ce qui plaît à Greta Gerstner, mère de famille, c'est de voir que l'on s'adresse aussi la place aux problèmes de santé mentale, et que l'on va apprendre aux élèves « à gérer leurs émotions, comme la colère, la tristesse, ou l'anxiété. »

L'autre nouveauté, c'est la place faite aux perspectives autochtones et francophones, qui sont désormais intégrées dans chacune des six matières.

Michael Tryon, directeur général de Canadian Parents for French, en est ravi. Il espère seulement que le programme de langue française ne sera pas simplement calqué sur celui de langue anglaise. « J'ai entendu quelques personnes dire qu'ils ont utilisé le même outil pour les deux », a-t-il souligné.

Les Albertains auront l'occasion de donner leur avis sur ce programme les 16 et 17 octobre prochains, lors de conversations publiques avec le ministre.

Le programme sera ensuite testé dans certaines écoles en 2019.

Alberta

Éducation