•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ne prenez pas le volant après avoir consommé du cannabis »

Gros plan sur du cannabis et des clés de voiture.

Du cannabis et des clés de voiture

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Uber, Tweed, MADD, le gouvernement fédéral... les organismes multiplient les campagnes de sensibilisation quant aux risques associés à la marijuana à l'approche de la légalisation prévue le 17 octobre.

Un texte d’Eve Caron

Des coupons rabais de 5 $ pour une course à bord d’une voiture Uber, des fresques murales d’art urbain et du papier bulle pour distraire ceux qui seraient tentés de prendre le volant après avoir consommé du cannabis : voilà ce que prévoit une campagne de sensibilisation conjointe organisée par Tweed, l’organisme Les mères contre l’alcool au volant (MADD) et Uber.

La directrice de MADD espère ainsi « lancer la conversation » concernant les dangers liés à la conduite sous l’effet du cannabis.

un iPad avec un site webAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un aperçu du site web lancé par Tweed, Uber et Mères contre l'alcool au volant en vue de la légalisation du cannabis au Canada

Photo : Radio-Canada / Eve Caron

Le site web « dontdrivehigh.ca » offrira 101 idées ludiques de choses à faire au lieu de conduire sous l’effet du cannabis. Par exemple, il suggère aux usagers d’appeler leurs grand-parents ou de chanter une berceuse à une plante.

Lorsque nous faisons des présentations dans les écoles, les jeunes savent qu’ils ne doivent pas consommer d’alcool avant de prendre le volant. Tristement, le message concernant le cannabis n’a pas autant d’impact.

Patricia Hynes-Coate, présidente MADD Canada

Uber compte offrir 40 000 coupons rabais de 5 $ aux usagers (à l’extérieur du Québec) à travers le site web promotionnel d’ici au 11 novembre prochain.

Il s’agit d’une des campagnes annoncées mercredi, à une semaine de la légalisation de la marijuana récréative au pays.

une affiche. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'organisme Mères contre l'alcool au volant s'associe aux compagnies Uber et Tweed en lançant un site web qui vise à sensibiliser les gens aux dangers de prendre le volant après avoir consommé du cannabis. Ils donnent 101 suggestions de « choses à faire plutôt que de conduire », dont manger un biscuit.

Photo : Radio-Canada / Eve Caron

Le président de Tweed, le plus gros producteur de marijuana au pays, dit qu’il se prépare depuis « des années » en vue du 17 octobre prochain. Malgré cela, il croit que des impondérables sont à prévoir :

C'est un long parcours, il y aura des imprévus. Ceci est un bon exemple du besoin d'éducation et le dialogue ne fait que commencer. Les Canadiens ont suivi [la légalisation de la marijuana récréative] avec intérêt, mais là la réalité s’installe.

Mark Zekulin, co-PDG, Tweed

Par ailleurs, John Oliver, le secrétaire parlementaire de la ministre fédérale de la Santé Ginette Petitpas Taylor, était de passage à Toronto pour annoncer 4,1 M$ en financement à trois organismes communautaires.

L’organisme Operation Springboard recevra 3 millions de dollars et misera aussi sur l’éducation concernant la conduite automobile sous l’influence du cannabis.

Barrington Hector, gestionnaire de projet pour l’organisme torontois, dit qu’il compte rejoindre 500 000 jeunes partout à travers le pays avec ses campagnes concernant le cannabis au cours des trois prochaines années, en plus de 17 000 qui ont déjà entendu leur message.

« Je crois qu’on peut faire plus mais on a déjà fait beaucoup, et on va voir comment ça se passe dans une semaine ».

L’Association pour la santé et l’éducation physique de l’Ontario recevra 653 000 $ afin d’aider le milieu des enseignants et des éducateurs à lutter contre la consommation de cannabis dans les écoles. Enfin, la St. Stephen Community House recevra 480 000 $ dans le but d’éduquer la population au sujet de la consommation « problématique » de cannabis.

L'argent remis aux organismes provient d'un fond de 62,5 millions de dollars sur cinq ans annoncé dans le budget fédéral cette année. Il doit être distribué à des organismes communautaires qui « éduquent leurs communautés sur les risques associés à la consommation de cannabis ».

Drogues et stupéfiants

Société