•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un contrat de plus de 16 M$ pour Rail GD

Le PDG de Via Rail, Yves Desjardins-Siciliano, la ministre du Revenu et députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane  LeBouthillier et le PDG de Rail GD, Gilles Babin
L'annonce de l'octroi d'un contrat de 16,4 millions de dollars à l'entreprise Rail GD s'est faite en présence du PDG de Via Rail, Yves Desjardins-Siciliano, de la ministre du Revenu et députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane LeBouthillier, et du PDG de Rail GD, Gilles Babin. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

VIA Rail octroie un contrat de 16,4 millions de dollars à l'entreprise gaspésienne Rail GD pour la remise à neuf de quatre wagons restaurants qui circuleront entre Toronto et Vancouver.

Un texte de Joane Bérubé avec la collaboration de Catherine Poisson et de Félix Beaulieu-Morrissette

L'annonce en a été faite mercredi matin à New Richmond par le président et le chef de direction de VIA Rail, Yves Desjardins-Siciliano, en présence du président de Rail GD, Gilles Babin, et de la ministre fédérale du Revenu, Diane Lebouthillier.

Il s'agit du plus gros contrat décroché par Rail GD jusqu’à maintenant. Les premiers wagons devraient être prêts en juin 2019 et la balance en 2020.

Les travaux seront réalisés à New Richmond et devraient créer une dizaine d'emplois, selon le président de l'entreprise. Ces emplois s'ajouteront à la vingtaine déjà existants. La construction et l’installation de quelques éléments des wagons seront confiées à des sous-traitants.

Ce n’est pas le premier contrat que l’entreprise réalise pour VIA Rail. On a livré dans le calendrier, dans les budgets et avec zéro retour d’ouvrage, souligne M. Babin qui croit que ces résultats ont pesé dans la balance lors de l’attribution du contrat. Deux autres soumissionnaires étaient sur les rangs.

Un train de passagers de Via Rail.Les 32 trains de passagers de VIA Rail du corridor Québec-Windsor seront remplacés. Photo : Radio-Canada / Marie Maude Pontbriand

Ces quatre wagons, construits dans les années 50, font partie de la flotte de 13 wagons de salle à dîner que compte VIA Rail. On verra par la suite si on en rénove d’autres en fonction de l’expérience des quatre premiers, ajoute Yves Desjardins-Siciliano.

Le travail réalisé par Rail GD sur ces voitures en acier inoxydable devrait allonger leur utilisation de quelques décennies.

Grâce aux fonds engagés par le gouvernement fédéral, VIA Rail a entrepris de rénover une partie de son matériel roulant. Un contrat pour la modernisation de 17 voitures a aussi été accordé à l’usine Bombardier de La Pocatière.

Retour de VIA Rail en Gaspésie

Le chef de la direction et président de VIA Rail, Yves Desjardins-Siciliano, a indiqué que son entreprise avait toujours l'intention ferme d'offrir de nouveau le service de train de passagers jusqu’à Gaspé.

Toutefois, M. Desjardins-Siciliano souligne qu’il faudra auparavant que le rail soit entièrement réparé et que c’est au propriétaire du rail de le remettre en état et de l’entretenir.

Un trainLe rail gaspésien entre Gaspé et Percé est en piètre état Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Le gouvernement du Québec, qui est propriétaire du rail, s'est engagé à en assurer la réfection en trois étapes soit d'abord entre Matapédia et Caplan, ensuite entre Caplan et Port-Daniel-Gascons puis jusqu’à Gaspé.

De passage en août dernier à Port-Daniel-Gascons, l'ex-ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, a promis que des travaux entre Caplan et Port-Daniel-Gascons s’amorceraient dès cet automne.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports