•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident des Broncos : le propriétaire de l’entreprise de camionnage accusé

Intersection des routes où s'est produit l'accident des Broncos
Vue aérienne de la collision entre un semi-remorque et l'autocar de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt en Saskatchewan Photo: La Presse canadienne / Jonathan Hayward
Radio-Canada

Le propriétaire de l'entreprise de camionnage de l'Alberta impliquée dans l'accident mortel des Broncos de Humboldt fait face à des accusations.

Le ministre des Transports de l'Alberta, Brian Mason, a déclaré mercredi que Sukhmander Singh de la société Adesh Deol Trucking, avait été accusé de non-conformité aux règles fédérales et provinciales de sécurité routière sur une période de six mois, le 3 octobre.

« Les accusations font suite à une enquête menée par le ministère des Transports de l’Alberta sur la collision », a déclaré le ministre.

« L'enquête a révélé plusieurs cas de non-conformité à diverses exigences en matière de transport au cours d'une période de six mois. »

Seize personnes ont été tuées et 13 ont été blessées dans la collision entre un camion semi-remorque et l’autocar de l’équipe de hockey junior des Broncos, près de Tisdale, en Saskatchewan, le 6 avril dernier.

Huit chefs d'accusation

Sukhmander Singh fait face à huit chefs d’accusation. Sept chefs d’accusation sont en vertu du règlement fédéral sur les heures de service des conducteurs de véhicule utilitaire :

  • deux chefs d'accusation pour omission de remplir une fiche journalière;
  • deux chefs d’accusation pour avoir conservé plus d’une fiche journalière par jour;
  • trois chefs d’accusation pour omission du contrôle de la conformité d’un conducteur au règlement.

Le chef d'entreprise doit aussi répondre à un huitième chef d'accusation en vertu du Règlement provincial albertain sur les assurances et les certificats des véhicules commerciaux pour omission d’avoir suivi un programme de sécurité écrit.

Selon un porte-parole du ministère des Transports de l'Alberta, un procureur de la Couronne fédéral est responsable des poursuites en raison de la combinaison d'infractions fédérales et provinciales.

L’homme devra comparaître en cour le 9 novembre à Calgary.

L’amende maximale pour une infraction du règlement fédéral sur les heures de service est 5000 $. La même infraction du règlement provincial entraîne une amende de 310 $.

Le père d'Evan Thomas, Scott Thomas.Scott Thomas a perdu son fils, Evan, dans la collision des Broncos de Humboldt, le 6 avril dernier. Photo : Radio-Canada

Le père d’Evan Thomas, un joueur des Broncos mort dans l’accident, souhaite que ces accusations mènent à des changements dans l’industrie du camionnage.

« C’est le chaos à certains endroits », dit Scott Thomas. « Cette compagnie et ce chauffeur sont de bons exemples de ce que l'industrie [du camionnage] fait de pire. »

En voyant des acteurs de l'industrie réagir, des gouvernements changer les règles de sécurité et les politiques concernant le port de la ceinture de sécurité dans les autocars évoluer, le père meurtri a bon espoir. « Ce serait dur pour moi de réaliser que la mort de mon fils n'a servi à rien », conclut-il.

Le chauffeur arrêté

Le 6 juillet, Jaskirat Singh Sidhu, le chauffeur qui se trouvait au volant du camion semi-remorque lors de l’accident a été arrêté et accusé. Il fait face à 29 chefs d’accusation, soit 16 chefs de conduite dangereuse d'un véhicule à moteur ayant causé la mort et 13 chefs de conduite dangereuse d'un véhicule à moteur ayant causé des lésions corporelles.

Le permis d’exploitation d'Adesh Deol Trucking a été suspendu quatre jours après la tragédie et le demeure.

Saskatchewan

Accident de la route