•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Organigram récupère sa certification biologique

Des plants de cannabis
Des plants de marijuana cultivés aux fins médicinales dans les installations du producteur autorisé Organigram, à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le producteur de cannabis Organigram a retrouvé sa certification biologique à temps pour la légalisation au pays, le 17 octobre. L'entreprise de Moncton avait vu sa certification retirée lorsque des traces de deux pesticides avaient été découvertes dans des produits qui devaient être biologiques.

Dans un communiqué publié mercredi, l'entreprise indique que l'organisme Ecocert Canada a confirmé la certification au bout du processus entrepris l'an dernier. La certification biologique couvre les plants ainsi que la méthode de culture utilisée par Organigram.

La certification arrive au même moment où l'entreprise poursuit un projet d'expansion, qui doit lui permettre d'augmenter sa production à 26 000 kg.

Un recours toujours en marche

Contenants de marijuana médicinale chez OrganigramContenants de marijuana médicinale chez Organigram Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Organigram fait face à un recours collectif lié aux pesticides décelés dans ses produits. Les pesticides détectés dans certains produits étaient le myclobutanil et le bifénazate. Des clients qui ont acheté ces produits se sont plaints de nausées, de vomissements et d’étourdissements.

La poursuite soutient que l'entreprise a fait preuve de négligence dans la conception, le développement, les tests, la production, la distribution, la mise en marché et la vente du produit de cannabis médicinal biologique.

L'entreprise avait lancé un rappel volontaire de presque tous ses produits vendus en 2016.

Organigram est l’un des premiers producteurs de cannabis médicinal à avoir obtenu un permis de Santé Canada, en 2014. Elle fait partie des trois producteurs établis au Nouveau-Brunswick qui ont conclu une entente pour fournir des produits récréatifs à la province.

Affaires

Économie