•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des autobus 100 % électriques attendus à Sherbrooke

Une navette électrique roule sans chauffeur au Marché de la gare, à Sherbrooke.
Divers véhicules de transport électriques ont été présentés à Sherbrooke mercredi, dont une navette complètement autonome pouvant transporter 12 passagers. Photo: Radio-Canada

Les Sherbrookois pouvaient avoir un aperçu mercredi des véhicules qui composeront possiblement la future flotte électrique de la Société de transport de Sherbrooke (STS), à l'occasion d'une exposition des autobus électriques au Marché de la Gare.

Parmi ceux-ci se trouvait notamment une navette électrique complètement autonome qui peut transporter 12 passagers à une vitesse de 15 km/h déjà appelée à être utilisée dans le Parc olympique, à Montréal, et ailleurs dans le monde.

On va pouvoir compléter l'offre de transport actuelle, c'est-à-dire le métro, et proposer aux gens qui travaillent de rejoindre leur bureau. En Floride, au sein d'une communauté fermée, on a trois véhicules qui circulent, dont un qui est réservé au scolaire et qui amène les élèves à l'école. À Rouan, on a un projet qui sera lancé l'an prochain où on va pouvoir desservir différents arrêts au sein d'une zone industrielle en complément de l'offre de transport classique, explique Simon Loignan, employé chez Transdev.

C'est quand même très intéressant, a lancé d'emblée le président de la STS, Marc Denault, après avoir fait l'essai de la navette.

L'activité était organisée dans le cadre du colloque annuel de l'Association du transport urbain du Québec (ATUQ), tenu à l'hôtel Delta de Sherbrooke mercredi et jeudi.

On a donné une place importante aux véhicules électriques pour voir les technologies et les amener à Sherbrooke, mentionne M. Denault.

Ce dernier s'attend à voir ce type de véhicule transporter ses premiers passagers sherbrookois d'ici quatre ans.

À partir de 2020, les premiers véhicules 100 % électriques vont être sur le territoire de Sherbrooke, entre autres pour le transport adapté. Le gouvernement du Québec, qui nous subventionne pour nos véhicules, a mis une date butoir : à partir de 2025, tous les véhicules acquis par les sociétés de transport vont devoir être 100 % électriques. Donc, on peut dire 2020 pour le transport adapté et 2022 serait pour les véhicules réguliers de transport urbain, résume-t-il.

Estrie

Société