•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-policier de Québec coupable d'abus de confiance et trafic de drogue

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Québec sur les lieux d'un accident survenu sur le boulevard René-Lévesque en novembre 2017.
Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Québec Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe
Radio-Canada

Les tuiles s'accumulent pour l'ex-policier de la Ville de Québec Jean-Bernard Lajoie qui vient d'être reconnu coupable d'abus de confiance et de trafic de cocaïne.

Un texte de Yannick Bergeron

Lajoie a utilisé illégalement l'ordinateur du Centre de renseignements policiers du Québec (CRPQ) pour faire des vérifications sur lui-même et des connaissances.

Au surplus, l'homme de 35 ans a fait le trafic de cocaïne, en remettant de la drogue à deux femmes qu'il avait invitées chez lui, a tranché le juge.

L'une d'elles avait 17 ans. Les crimes ont été commis entre 2012 et 2015, alors qu'il était patrouilleur. Il a depuis été congédié.

Encore arrêté

Jean-Bernard Lajoie était en liberté pendant le processus judiciaire, mais il a été arrêté dimanche pour possession de cocaïne à St-Laurent-de-l'île-d'Orléans, où il habite maintenant.

Il est donc détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

L'audience sur la détermination de sa peine pour les crimes qu'il a commis alors qu'il était policier aura lieu le 30 octobre.

Il est en attente d'un autre procès après avoir également été arrêté en décembre dernier pour voies de fait armées et non-respect de ses conditions de remise en liberté.

Les événements qui lui sont reprochés se seraient produits le jour de Noël à l'Institut universitaire en santé mentale de Québec, où l'ex-policier était traité.

Québec

Procès et poursuites