•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrick Chénard accusé d’avoir agressé sexuellement six autres présumées victimes

Patrick Chénard au palais de justice Rimouski

Patrick Chénard au palais de justice Rimouski

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Radio-Canada

Le kinésiologue et massothérapeute rimouskois, Patrick Chénard, fait face à sept nouvelles accusations de nature sexuelle. L'homme de 26 ans est accusé d'avoir agressé sexuellement six autres victimes présumées.

Parmi les nouvelles accusations, on retrouve six chefs d’accusation d’agressions sexuelles et un chef pour avoir exploité sexuellement une personne de moins de 18 ans.

En juin, trois chefs d’accusation avaient également été déposés contre lui en lien avec des gestes posés sur trois victimes présumées.

On se retrouve maintenant avec deux dossiers et neuf victimes présumées.

Normand Morneau-Deschênes, procureur des poursuites criminelles et pénales

Patrick Chénard a été remis en liberté, mais s'est engagé à verser 1000 $ s'il brise les conditions qu'il doit respecter. Il lui est entre autres interdit d'entrer en contact et de communiquer avec les neuf victimes présumées.

De plus, l’homme de 26 ans n'a plus le droit d'offrir des services de massothérapie et de kinésiothérapie.

Il devra comparaître à nouveau le 19 novembre.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Bas-Saint-Laurent

Justice et faits divers