•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

What Walaa Wants ouvrira les 21es Rencontres internationales du documentaire de Montréal

Des soldats sur un terrain d'entraînement au garde-à-vous. Une femme voilée au premier plan.
Photo extraite du film Photo: « What Walaa Want », film de Christy Garland
Radio-Canada

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) reviennent du 8 au 18 novembre, et les organisateurs en ont dit plus sur leur programmation mercredi. Le rêve d'une jeune Palestinienne ouvrira les festivités, tandis que le destin d'un des plus grands joueurs de tennis les conclura.

Déjà présenté au Festival international de Berlin et récompensé au festival Hot Docs de Toronto, What Walaa Wants raconte le souhait d’une adolescente palestinienne d’intégrer les forces de sécurité, métier peu ouvert aux femmes. La caméra suit Walaa pendant six ans, alors qu’elle doit surmonter de nombreux obstacles pour réaliser son rêve.

Le documentaire coproduit et distribué par l’Office national du film sera projeté le 8 novembre à 19 h à l’Auditorium des diplômés de l’Université Guy-Concordia (sur invitation). La réalisatrice, la Canadienne Christy Garland, sera présente.

John McEnroe, un sportif à part

Autre documentaire annoncé par les RIDM : John McEnroe : l’empire de la perfection, présenté en première canadienne pour la clôture du festival. Le film du Français Julien Faraut revient sur le caractère atypique du joueur américain, à travers des images d’archives de 1984, pendant le tournoi de Roland-Garros. La narration est assurée par l’acteur français Mathieu Amalric.

Le documentaire sera dévoilé en présence de Julien Faraut le 17 novembre à l’Auditorium des diplômés de l’Université Guy-Concordia, puis projeté le lendemain lors d’une séance publique.

La programmation complète des RIDM est attendue la semaine prochaine.

Cinéma

Arts