•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection scolaire : Adrien Grenier, la force de l’expérience

Adrien Grenier, en gros plan.
Commissaire sortant, Adrien Grenier souhaite être réélu commissaire pour la région Est à la Division scolaire franco-manitobaine. Photo: Adrien Grenier
Radio-Canada

Élu une première fois commissaire de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) pour la région Est en 1998, Adrien Grenier souhaite obtenir un autre mandat, le 24 octobre.

Agriculteur, entrepreneur, père et grand-père, Adrien Grenier est aussi un homme engagé dans sa communauté et dans la gestion scolaire en particulier. Il aimerait, entre autres, que, d’ici quatre ans, un programme de prématernelle soit établi dans l’ensemble des écoles de la DSFM.

En vue des élections scolaires à la Division scolaire franco-manitobaine(DSFM), les six candidats dans la région urbaine et les quatre candidats dans la région Est répondent ces jours-ci au questionnaire d’ICI Manitoba.

Qu’est-ce qui vous pousse à présenter votre candidature?

Je suis commissaire à la DSFM depuis 1998. J'ai vu de grands changements durant ces années et je sais que la commission scolaire doit continuer à travailler afin d'assurer la réussite de nos élèves, surtout dans les domaines du recrutement, de la prématernelle et des métiers.

Quels sont les trois grands problèmes majeurs en ce moment à la DSFM et comment voulez-vous vous y attaquer?

Le premier

L’infrastructure pour l’enseignement des métiers.

Le deuxième

L’agrandissement de nos écoles, par exemple les écoles Noël-Ritchot, Saint-Joachim et Gabrielle-Roy.

Le troisième

De nouvelles écoles, comme à Sage Creek et à Transcona, tout en assurant la réussite de nos élèves. La commission scolaire doit continuer à travailler inlassablement avec les gouvernements et s'assurer que les fonds nécessaires sont disponibles.

Qu’est-ce que vous apporterez comme commissaire?

J’apporte mon expérience en tant que commissaire, surtout pour ce qui est du fonctionnement d'une division scolaire en minorité. J’apporte aussi mon expérience dans la gestion des affaires, et mon expérience de travail tant comme propriétaire d'entreprise que dans la gestion d'employés.

Que voudriez-vous avoir accompli dans quatre ans?

D’abord, une prématernelle bien établie à travers la Division. C’est notre meilleur instrument de recrutement. Ensuite, la réussite de nos élèves, entre autres, en améliorant les rendements. Enfin, l’établissement solide du programme de métiers afin de donner plus de possibilités à tous les élèves.

Bloc-notes électoral

Le vote par anticipation aura lieu :

  • région Est : jeudi 18 octobre, de 8 h à 20 h, au bureau divisionnaire de Lorette
  • région urbaine : vendredi 19 octobre, de 8 h à 20 h, École Précieux-Sang

Sur un plan plus personnel…

Je suis marié et père de sept enfants. Je suis parent et grand-parent d'élèves qui vont aux écoles Saint-Joachim et Précieux-Sang. Je travaille dans le domaine agricole depuis au-delà de 40 ans. J'ai été propriétaire d'entreprises laitière et porcine et je continue de travailler dans le maintien et l’entretien. J'ai été impliqué au comité scolaire avant d’être élu commissaire. Je suis impliqué dans ma communauté en tant que pompier bénévole et je continue de siéger à différents comités communautaires et agricoles.

Bloc-notes électoral

Le 24 octobre 2018, les électeurs admissibles votent dans l’école la plus proche de chez eux.
Il n’y aura pas d’élections dans les régions Sud, Nord et Ouest, où les commissaires Joël Lemoine, Denis Clément, Bernard Lesage et Antonio Simard ont été réélus sans opposition.

Manitoba

Élections