•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, en arrêt de travail

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.
Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque (archives) Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le maire Yves Lévesque sera en arrêt de travail jusqu'aux Fêtes sur recommandation de son médecin, a annoncé mercredi la Ville de Trois-Rivières.

Un texte de Marilyn Marceau

La Ville précise que cette décision a été prise à la suite « d'examens médicaux ».

Le maire était très fatigué ces dernières semaines, a constaté le responsable des relations publiques et des médias à la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant. On le voyait maigrir, dit-il, on le voyait plus fatigué que d'habitude.

Pour le maire, ce n'était pas évident de s'arrêter, affirme M. Toutant.Il craignait que les gens le prennent pour un faible. Je lui ai expliqué que n’importe qui peut être malade, qu'il n’y a pas de honte à être malade, raconte-t-il.

Le maire Yves Lévesque a publié un message sur son compte Facebook, en fin de journée mercredi.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que je fais ce choix et ceux et celles qui me connaissent savent qu’il en faut beaucoup pour m’arrêter.

extrait du message d’Yves Lévesque sur sa page Facebook

Yves Lévesque est à la tête de la Ville depuis près de 17 ans. Il a été réélu en novembre dernier pour un cinquième mandat.

En entrevue à l'émission 360 PM, en août, il avait avoué être fatigué.

Le maire et la mairesse suppléante qui rient.Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et la mairesse suppléante, Ginette Bellemare Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Ginette Bellemare, mairesse suppléante

Ginette Bellemare assurera la relève durant l'arrêt de travail d'Yves Lévesque.

La mairesse suppléante et conseillère du district de Richelieu aura de gros dossiers à piloter, notamment l'adoption du budget et du plan triennal d'immobilisation (PTI).

Novembre et décembre sont de gros mois, a-t-elle admis.

Une formation sur la communication pour les conseillers

Radio-Canada a appris que les 14 conseillers municipaux de la Ville de Trois-Rivières ont suivi une formation de deux jours visant à les amener à mieux communiquer entre eux.

La mairesse suppléante admet que c'était une formation nécessaire qui va aider à la cohésion de groupe.

Ça nous a permis de se connaître [...], a déclaré Ginette Bellemare. On a pris conscience des consciences du comportement que l'on a, du caractère de chacun.

La formation était donnée par une entreprise de Trois-Rivières. L'objectif était de rendre la communication plus harmonieuse et efficace entre les élus.

Aux élections municipales, en novembre dernier, de nouveaux élus ont fait leur entrée au conseil municipal.

Huit des 14 conseillers ont souvent une vision différente de celle du maire Yves Lévesque et ils manifestent leur opposition à certains projets ou façons de faire, ce qui entraîne des discussions plus animées.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale