•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clive Doucet, le candidat qui veut vaincre Jim Watson

Clive Doucet, ancien conseiller municipal et candidat à la mairie d’Ottawa.
Clive Doucet, ancien conseiller municipal et candidat à la mairie d’Ottawa Photo: Radio-Canada / Vanessa Costa

Jugeant inacceptable que le maire d'Ottawa Jim Watson se présente aux élections sans rival sérieux, l'ancien conseiller Clive Doucet a officialisé ses intentions lors de la dernière journée des mises en candidature.

Bien qu'une douzaine de candidats se disputent le poste de maire à l'élection de cet automne, peu d'entre eux mènent ce que l'on pourrait considérer comme une campagne à part entière.

Jim Watson, deux fois titulaire, est clairement bien organisé, avec des centaines de partisans qui se sont présentés à son rassemblement électoral.

Une donnée qui n'impressionne pas le candidat à la mairie Clive Doucet, qui a affirmé avoir une organisation jeune et dynamique lors d’une entrevue Aux matins d’ici sur les ondes Radio-Canada.

Une des principales raisons pour laquelle M. Doucet a décidé d'entrer dans la danse, c'est qu'il veut s'assurer que les questions seront débattues correctement pendant la campagne.

Le candidat à la mairie promet de réduire les tarifs de transport en commun, notamment en diminuant les tarifs pour les personnes à faible revenu et en étendant le transport en commun gratuit aux aînés.

En plus de prioriser un réseau ferroviaire régional efficace, il maintiendrait en service les autobus hybrides après l'introduction du train léger sur rail (TLR), une mesure qui, selon lui, améliorerait l’offre de service du transport en commun.

Il est sensible à la question de l'exploitation des trains de banlieue le long des voies ferrées appartenant à VIA Rail, comme les lignes menant à Smiths Falls et Limoges. La compagnie de chemin de fer sous réglementation fédérale est bien connue pour sa réticence à partager, et VIA Rail fait déjà circuler ses propres trains à Barrhaven aux heures de pointe. Il souhaiterait aussi étendre les services vers Chelsea.

Malgré ces obstacles importants, M. Doucet croit qu’il serait logique de relier Ottawa à des collectivités situées à l'extérieur de la ville pour réduire la congestion.

Un bandeau annonçant le dossier de Radio-Canada sur les élections municipales en Ontario

Pas d'allégeance

Même si l'aspirant maire promet d'accorder la priorité à la création de logements plus abordables à Ottawa s'il est élu le 22 octobre et qu’il promet de créer un nouveau fonds communautaire de 500 000 $ pour des jardins communautaires tout en mettant sur pied un partenariat avec la Ferme expérimentale afin de lancer un programme d'agriculture urbaine, Clive Doucet refuse de se faire accoler l’étiquette de candidat de la gauche.

Je suis un conservateur [sur le plan] fiscal, il faut dépenser le même montant que nous recevons, mais je suis sûrement plus un candidat vert plutôt que de droite ou de gauche, a-t-il dit.

Une ville bilingue

De descendance acadienne, M. Doucet affirme qu’il veut augmenter la présence francophone à Ottawa.

Quand nous disons bienvenue aux nouveaux arrivants dans notre ville, il faut le faire dans les deux langues.

Clive Doucet, candidat à la marie d'Ottawa

Lorsque M. Doucet s'est présenté au poste de maire en 2010, il s'est classé troisième avec un peu moins de 15 % des voix.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale