•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pas de plus vers la réalisation d’une coop alimentaire dans La Mitis

Le marché public de la Mitis
Le marché public de la Mitis Photo: courtoisie

La coopérative de solidarité qui est en train de mettre en place l'épicerie coop Mitissée serrée, dans la MRC de La Mitis, est officiellement constituée. Un conseil d'administration a été dûment élu.

Un texte de Brigitte Dubé

L’emplacement n’est pas encore déterminé. Un appel d'offres a été lancé en septembre dernier pour la recherche d’un bâtiment.

Les membres du conseil d'administration Les membres du conseil d'administration : Valérie Michaud, présidente, Myriam Lacoursière, vice-présidente, Danielle Cassivy, trésorière, Isabelle Deschênes, secrétaire, Réjean Demers, administrateur et Yoni Bélanger, administratrice Photo : page Facebook coop Mitissée serrée

Le commerce offrira des produits locaux comme de la viande, des légumes, des fruits, divers produits de transformation et des mets préparés. On prévoit aussi offrir des ateliers de cuisine collective.

Selon trésorière du conseil d’administration, Danielle Cassivy, les consommateurs sont prêts pour un tel concept.

Les consommateurs sont de plus en plus conscients qu’on a un pouvoir sur notre économie. Plus on achète local, plus c’est notre économie qu’on améliore.

Danielle Cassivy, trésorière du conseil d'administration de la coop Mitissée serrée

On voit d’ailleurs les chiffres augmenter au marché public de la Mitis, ajoute-t-elle. Il y a de plus en plus d’achalandage et les revenus augmentent chaque année.

Danielle Cassivy, productrice et trésorière du conseil d'administration de la coop Métissée serréeDanielle Cassivy, productrice et trésorière du conseil d'administration de la coop Métissée serrée Photo : page Facebook Marché public La Mitis

Elle-même productrice et transformatrice, Danielle Cassivy recherchait des débouchés pour ses produits, une difficulté qui limite le développement de son entrepriss et celle d’autres producteurs de La Mitis.

On souhaitait former un regroupement qui nous aide dans la commercialisation, rappelle-t-elle. On a des bons produits dans La Mitis. On aimerait même les faire rayonner dans les MRC avoisinantes. D’ailleurs, on a des membres de Rimouski et de la Matapédia.

Actuellement, la coop compte au-delà de 60 membres, dont une dizaine de producteurs et une cinquantaine de consommateurs. Une part coûte 100 $.

Bas-Saint-Laurent

Économie