•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup cède au privé l'exploitation de son lieu d'enfouissement technique

Des compagnies privées s'occuperont de l'exploitation, de l'entretien général et de l'opération de la balance pour camion au lieu d'enfouissement technique de Rivière-du-Loup jusqu'en octobre 2023.
Des compagnies privées s'occuperont de l'exploitation, de l'entretien général et de l'opération de la balance pour camion au lieu d'enfouissement technique de Rivière-du-Loup jusqu'en octobre 2023. Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron

La Ville de Rivière-du-Loup cède l'exploitation, l'entretien général et l'opération de la balance pour les camions de son Lieu d'enfouissement technique à des entreprises privées. Les contrats d'une durée de cinq ans débuteront le 28 octobre.

Un texte de Patrick Bergeron

Mardi, les élus ont adopté une résolution confirmant que l'entreprise Excavation ESM de Varennes versera près de 4 899 000 $ pour exploiter et entretenir le dépotoir. L'entreprise Exploitation Jaffa s'occupera d'opérer la balance à l'entrée du lieu d'enfouissement technique.

La cession de ses services à des entreprises privées permettra d'économiser 100 000 $ par an.

Un camion passe sur la balance à l'entrée du lieu d'enfouissement technique de Rivière-du-Loup.Un camion passe sur la balance à l'entrée du lieu d'enfouissement technique de Rivière-du-Loup. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Les trois employés qui y travaillaient demeureront au service de la ville. La mairesse Sylvie Vignet confirme que le processus a été transparent et que le syndicat qui représente les employés est en accord avec cette décision. Le syndicat est tout à fait conscient que 100 000 $ de moins par année pour les résidents ce n'est pas rien.

Un an avant la fin des contrats, en 2022, les élus réévalueront si cette cession demeure viable et si elle doit être prolongée.

Le déneigement des rues est au privé, mais pour ce qui est du soufflage de la neige, on l'a repris parce que c'était plus avantageux de le faire avec nos employés.

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Il ne s'agit pas du premier service de la ville dont l'exploitation est laissée à une entreprise privée. En plus du déneigement, la Ville a cédé la gestion de son usine de filtration d'eau à une entreprise privée en mars 2010.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale