•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séance houleuse du conseil municipal à Saint-Paul-de-la-Croix

Le maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard et des conseillers municipaux votent sur une résolution.
Le maire de Saint-Paul-de-la-Croix, Simon Périard et des conseillers municipaux votent sur une résolution. Photo: Radio-Canada / Édith Drouin

Les citoyens de Saint-Paul-de-la-Croix se sont présentés en grand nombre mardi soir, à la séance du conseil municipal, pour manifester leur mécontentement envers leurs élus.

Plusieurs ont critiqué l'attitude du maire, Simon Périard, tandis que d'autres ont sommé le conseil de trouver un terrain d'entente pour faire cesser l'impasse dans certains dossiers.

Depuis quelques mois, quatre conseillers votent contre des motions proposées par le maire, alors que deux autres conseillers le soutiennent. Le maire affirme avoir utilisé son droit de veto 16 fois depuis son élection, il y a un an.

Il explique qu'il s'en sert pour bloquer des motions non valides. Il y a plusieurs résolutions qui sont revenues fréquemment qui n’étaient toujours pas conformes […] Quand je mets un droit de veto, ce n’est pas parce que je ne suis pas d’accord avec une résolution que je vais la bloquer. Les raisons c’est que je manque d’information ou que les données sont incomplètes, a-t-il expliqué.

Citoyens nombreux à la séance du conseil municipalLes citoyens se sont présentés en grand nombre mardi soir, à la séance du conseil municipal. Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Un citoyen s’est adressé au maire sur ce point : On ne voit pas l'avancement de votre part, vous travaillez en arrière, vous faites des droits de veto, vous bloquez, vous êtes un maire qui bloque les choses, ce n'est pas légitime de votre part, a-t-il lancé.

Le porte-parole du groupe de conseillers dissidents, Jérôme Dancause, est d'avis que le maire utilise son veto pour ralentir des décisions avec lesquelles il n'est pas en accord.

Jérôme Dancause ajoute que la principale source de différend du conseil réside dans les procédures que les élus doivent suivre.

Pour en arriver à une procédure qui fonctionne au goût de Monsieur le maire […], il faut faire plusieurs pas en arrière, démolir des choses, défaire des relations établies de longue date pour un petit gain. Et ça, c’est pesant, estime-t-il

Vue sur le village de Saint-Paul-de-la-CroixVue sur le village de Saint-Paul-de-la-Croix Photo : site web Municipalité Saint-Paul-de-la-Croix

Des citoyens ont manifesté leur impatience devant cette situation.

Il y a quelque chose qui ne va pas, va falloir que ça crève, tout le monde on est tanné de ça. Trouvez-vous un moyen de vous organiser [...] et arrêter les choses personnelles, a dit l’un d’eux.

Selon un autre citoyen, le maire ne met pas son énergie à la bonne place. Ça me fait de la peine de vous voir de même parce que je sais que vous mettez de l'énergie, mais [...] vous travaillez juste à vous défendre.

Selon Jérôme Dancause, le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire est intervenu à quelques reprises auprès des élus pour clarifier des règles de procédures.

Avec les informations d'Édith Drouin

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale