•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet interdit le cannabis à ses employés, même lorsqu'ils sont en congé

Un consommateur fume un joint de marijuana.

La porte-parole de WestJet a fait valoir que la marijuana était traitée différemment de l'alcool, qui est interdit à certains membres du personnel dans les 12 heures qui précèdent leur arrivée au travail.

Photo : ICI Radio-Canada

La Presse canadienne

Le transporteur aérien WestJet va suivre l'exemple de son concurrent Air Canada en interdisant la consommation de cannabis à ses travailleurs qui occupent des « postes critiques pour la sécurité », même lorsqu'ils ne sont pas au travail.

La société a annoncé avoir mis à jour sa politique en matière d'alcool et de drogues en prévision de la légalisation de l'usage récréatif du cannabis, la semaine prochaine.

La porte-parole de WestJet, Morgan Bell, a indiqué que les employés avaient été informés des changements mardi matin.

Elle a fait valoir que la marijuana était traitée différemment de l'alcool, qui est interdit à certains membres du personnel dans les 12 heures qui précèdent leur arrivée au travail.

Mme Bell a expliqué que la liste des postes touchés chez WestJet serait similaire à celle d'Air Canada, qui comprend notamment des membres d'équipage, le personnel de maintenance d'aéronefs et des agents de bord.

La nouvelle politique de WestJet comprend également une interdiction de possession ou de distribution de cannabis sur la propriété de l'entreprise lorsque les employés sont au travail ou participent à une activité sociale de l'entreprise.

« Nous sommes convaincus que ces changements témoignent de notre réputation de chef de file de l'industrie en matière de sécurité et de nos attentes voulant que tous les employés se déclarent aptes au travail et le restent », a affirmé Mme Bell.

Drogues et stupéfiants

Société