•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négociations suspendues : les employés en lock-out de l'ABI convoqués en assemblée générale

Gens de l'exécutif du syndicat à une table face aux travailleurs
Les 1030 syndiqués de l'ABI étaient convoqués en assemblée générale mardi, au centre des congrès de Trois-Rivières. Photo: Radio-Canada / Marilyn Marceau
Radio-Canada

Des centaines d'employés en lock-out de l'Aluminerie de Bécancour inc. (ABI) ont participé mardi soir à une assemblée générale au centre des congrès de Trois-Rivières. La rencontre a duré près de 3 h.

La grande salle qui avait été louée pour l'occasion était remplie à pleine capacité.

L'assemblée s'est déroulée à huis clos. Les représentants syndicaux doivent tenir une conférence de presse mercredi matin pour faire état des discussions.

Personnes assises sur des chaisesDe nombreux employés de l'ABI se sont déplacés mardi pour l'assemblée générale de leur syndicat. Photo : Radio-Canada

Mardi soir, le syndicat voulait faire le point avec ses membres sur ce qui a mené à la suspension de la médiation avec la direction de l’aluminerie la semaine dernière.

Le médiateur spécial dans le conflit de travail, l’ex-premier ministre Lucien Bouchard, a pris cette décision parce que l’écart était trop grand entre les demandes syndicales et patronales.

Selon le syndicat, les points en litige concernent le respect de l'ancienneté dans le mouvement de la main-d'oeuvre et le financement du régime de retraite.

Gens assis à une table, dont Clément MasseLes représentants du syndicat des Métallos, lors de l'assemblée, mardi soir. Photo : Radio-Canada

Les 1030 syndiqués de l’ABI ont été mis en lock-out il y a près de neuf mois, soit le 11 janvier dernier, par les propriétaires de l’aluminerie, Alcoa et Rio Tinto.

La dernière assemblée générale des travailleurs a eu lieu en juillet. Ils avaient alors réitéré leur appui au comité de négociation à 90 %.

Mauricie et Centre du Québec

Relations de travail