•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le deuxième suspect dans l'affaire Skripal est un médecin militaire russe

Des techniciens en tenue protectrice examinent les lieux de l'empoisonnement au Novitchok à Salisbury, au Royaume-Uni.

L'affaire Skripal a profondément empoisonné les relations entre le Royaume-Uni et la Russie.

Photo : Associated Press / Matt Dunham

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le site d'investigation britannique Bellingcat a dit lundi avoir identifié le deuxième suspect accusé par Londres d'avoir empoisonné l'ancien agent double russe Sergueï Skripal en mars dernier au Royaume-Uni.

Cet homme jusqu'ici identifié par les autorités britanniques sous le pseudonyme d'Alexandre Petrov est un médecin militaire membre du GRU, le renseignement militaire russe, et se nomme en fait Alexandre Evguenevitch Michkine, rapporte Bellingcat.

« La méthode d'identification de Bellingcat s'appuie sur de multiples sources, des témoignages de personnes proches de l'individu ainsi que des copies de documents l'identifiant personnellement, notamment une copie numérisée de son passeport », précise le site.

La police britannique n'a pas voulu commenter l'information.

Bellingcat avait identifié le mois passé le premier suspect recherché par les autorités britanniques en déclarant qu'il s'agissait du colonel du GRU Anatoli Tchepiga.

Le Royaume-Uni a inculpé le 5 septembre dernier les deux ressortissants russes pour la tentative de meurtre par empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia.

Le ministère public britannique a alors identifié les deux hommes sous les noms d'Alexandre Petrov et de Rouslan Bochirov, mais en disant être persuadé que les suspects avaient utilisé des pseudonymes pour entrer en Grande-Bretagne.

Selon Bellingcat, Alexandre Michkine est âgé de 39 ans. Il est né en juillet 1979 dans le village de Loïga, dans la région d'Archangelsk, dans le nord de la Russie. Jusqu'en septembre 2014, son adresse à Moscou était la même que celle du GRU, écrit encore le site d'investigation.

Bellingcat dit ignorer son grade mais après quinze années de service, Michkine est probablement lieutenant-colonel ou colonel, ajoute-t-il.

Alexandre Michkine a été recruté par le GRU durant ses études à l'une des écoles de médecine militaire de Russie et il a voyagé à plusieurs reprises entre 2011 et 2018 sous l'identité d'Alexandre Petrov, y compris en Ukraine et en Transnistrie, poursuit le site.

Moscou rejette toute implication dans l'empoisonnement des Skripal et les deux suspects ont déclaré devant les caméras russes n'être allés à Salisbury qu'en tant que simples touristes, pour visiter la cathédrale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !