•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Gladys, femme autochtone disparue

Des rapports de police et la photo de Gladys Tolley.
Gladys Tolley a perdu la vie dans la nuit du 5 octobre 2001, à Kitigan Zibi. Photo: Radio-Canada / Angie Bonenfant
Radio-Canada

Gladys Tolley a perdu la vie dans la nuit du 5 octobre 2001, devant chez elle, à quelques pas de sa maison. Mère de quatre filles et de deux garçons, fière grand-maman de 18 petits-enfants, Gladys Tolley a été happée mortellement par une autopatrouille de la Sûreté du Québec (SQ), à Kitigan Zibi, en traversant la route 105.

Même si 17 ans se sont écoulés depuis le tragique événement, sa fille Bridget peine à faire son deuil. L'enquête policière a blanchi sur toute la ligne les responsables de l'accident, et le policier qui était derrière le volant clame son innocence. Mais Bridget Tolley vit toujours avec la perception que la police a tué sa mère pour ensuite sournoisement camoufler l'affaire.

LIRE LA SUITE »

Ottawa-Gatineau

Autochtones