•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des orignaux au Cap-Breton importunés par des touristes à la recherche d'égoportraits

Un orignal traverse une route sur l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Il y a abondance d'orignaux dans le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton.

Photo : iStock

Radio-Canada

Parcs Canada a fermé temporairement le populaire sentier Skyline, dans le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton à cause du « comportement agressif » d'orignaux. Selon un employé du parc, certains animaux ont réagi lorsque des visiteurs ont tenté de les approcher.

Selon Ron Howey de Parcs Canada, des visiteurs ont rapporté que des orignaux agitaient la tête et avaient les oreilles repliées vers l'arrière. Il y a eu un ou deux signalements d'orignaux qui ont chargé vers des visiteurs. Il y a eu un incident au cours duquel des randonneurs se sont retrouvés coincés par un mâle qui ne les laissait pas passer. Cependant, personne n'a été blessé.

L'automne est la saison de l'accouplement pour les orignaux, ce qui les rend plus agressifs et plus enclins à vouloir défendre leur territoire.

Les animaux déjà agités le sont devenus encore plus devant l'affluence de touristes dans le secteur.

Certains visiteurs ont aggravé leur situation, indique M. Howey. « Nous avons entendu parler de personnes qui ont tenté d'approcher les orignaux pour prendre des égoportraits avec eux. Si des gens se retrouvent entre un mâle et une femelle, cela peut potentiellement mener à des problèmes », souligne-t-il.

Dans un message sur Facebook, Parcs Canada indique que la sécurité des visiteurs est sa priorité absolue. L’agence indique qu’elle continue de surveiller la situation et fera une mise au point prochainement.

Le sentier Skyline est très populaire auprès des randonneurs à cause de ses vues imprenables de la piste Cabot et du golfe du Saint-Laurent.

En octobre 2009, des coyotes avaient attaqué et tué une jeune randonneuse qui marchait seule sur le sentier.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Animaux