•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confrontés au mauvais temps, les fermiers moissonnent vite leurs champs

Un énorme champ qui vient d'être récolté sous un ciel nuageux.
Un champ en Alberta Photo: Radio-Canada / Dave Gilson

Les fermiers de l'Alberta s'engagent dans une course contre la montre après les chutes de pluie et de neige qui ont ralenti leurs moissons en septembre.

Ce mauvais temps fait suite au temps sec et chaud de l'été qui a également nui aux champs de la province.

« On essaye de faire le plus possible avant l’arrivée de nouvelles précipitations », dit le fermier Kevin Bender dont les champs se trouvent à l’ouest de Red Deer.

Un autre fermier, Ian Chitwood, constate que jusqu’à 30 cm de neige sont tombés sur ses hectares à Airdrie. « La lumière se réduit chaque jour et l’on perd de la chaleur, dit-il. Des producteurs risquent de devoir déclarer [aux assurances] des pertes de récoltes. »

Selon le dernier rapport sur l’état des cultures en Alberta, environ 40 % des champs de la province ont été moissonnés jusqu’à présent. Cependant, ce pourcentage est 40 % en dessous de la moyenne des cinq dernières années, note le ministère de l’Agriculture.

La région Peace accuse même un retard de 58 % par rapport à la moyenne de 2013-2017, dit le rapport.

Le ministère s’attend à une baisse de qualité de la production en raison du mauvais temps, notamment pour le canola, l’orge et l’avoine.

Alberta

Agro-industrie