•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des nouveaux modules de jeu dans les écoles de Uashat-Maliotenam

Des élèves regardent les étudiants construire le module de jeu.
Les élèves attendent pour essayer leur nouveau module de jeu. Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

Dans le cadre de leur parcours universitaire, des étudiants en architecture ont imaginé une cour d'école inspirée de la culture et des traditions innues pour les écoles primaires de Uashat-Maliotenam. Leur mandat comprenait aussi la conception et la construction d'un module de jeu pour les élèves.

Un texte de Laurence Royer

Ces étudiants en architecture de l'Université Laval et de l'Université Laurentienne à Sudbury ont troqué la table à dessin contre un coffre à outils pour quelques jours. Ils ont construit des modules de jeu dans les cours de récréation des écoles primaires Johnny-Pilot à Uashat et Tshishteshinu à Maliotenam.

Le module de jeu installé à l'école Tshishteshinu de Maliotenam est fait de cordages.Le module de jeu installé à l'école Tshishteshinu de Maliotenam est fait de cordages. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Ces modules répondent à un besoin criant pour les écoles qui viennent tout juste d'être agrandies pour accueillir davantage d'élèves, affirme la directrice de l'école Tshishteshinu, Ingrid Tshirnish.

Suite à l'agrandissement de l'école Tshishteshinu qu'il y a eu l'année dernière, on n'avait aucun module de jeu dans notre cour d'école chez les grands, déplore-t-elle. Seulement un panier de basket. 

Des étudiants construisent un module de jeu.Le module de jeu construit dans la cour de l'école primaire Johnny-Pilot à Uashat Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Cours d'école innues

La construction des modules de jeu fait partie d'un projet d'une plus grande ampleur qui a été initié par le partenariat de recherche Habiter le Nord québécois.

Le partenariat de recherche Habiter le Nord québécois s’intéresse à l’habitat et au milieu de vie des autochtones en milieu nordique. Les membres souhaitent créer des connaissances et concevoir des modèles d’habitation qui correspondent aux réalités des habitants du Nord-du-Québec.

Dans le cadre de ce projet, les étudiants ont aussi conçu des plans de cours d'école inspirés de la culture, des traditions innues et des rêves des élèves, précise le coordonnateur du partenariat de recherche, Samuel Boudreault.

On a invité les enfants à faire un concours de dessin pour s'imaginer la cour d'école idéale. On a invité les étudiants à s'inspirer des rêves des enfants.

Samuel Boudreault, coordonnateur du partenariat de recherche Habiter le Nord québécois
Les plans soumis aux écoles primaires de Uashat-MaliotenamLes plans soumis aux écoles primaires de Uashat-Maliotenam Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Les propositions d’aménagement ont été présentées aux écoles. La directrice de l’école Johnny-Pilot, Heidi Vachon se réjouit que les clôtures qui séparent habituellement les plus jeunes élèves des plus vieux n’y soient plus.

C'est ce qu'on veut dans la cour de récréation de permettre à ces jeunes-là d'être ensemble. Chez les Innus, une valeur importante, c'est la famille élargie, l'entraide et l'interdépendance.

Heidi Vachon, directrice de l'école Johnny-Pilot

Elle ajoute que les plans mettent en valeur tout le potentiel de leur cour d'école. Je crois que c'est le début d'un grand projet parce que tout ce qu'on voit ici, on rêve d'un aménagement à saveur innue, avec les valeurs innues, la transmission de la culture. 

Heidi Vachon espère que la construction du module de jeu soit le point de départ de la création d'une cour d'école sur mesure pour les jeunes innus de la communauté.

Côte-Nord

Éducation