•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après un premier séisme meurtrier, une réplique secoue Haïti

Le reportage de Yasmine Khayat
Radio-Canada

Une réplique de magnitude 5,2 a frappé Haïti dimanche, alors même que les survivants du tremblement de terre de la veille fouillaient les décombres de leurs maisons. Un premier bilan fait état de 12 morts au moins et de quelque 135 blessés.

L’Institut américain de veille géologique (USGS) a déclaré que l’épicentre se trouvait à 15,8 kilomètres au nord-ouest de Port-de-Paix, la ville touchée samedi soir par un premier tremblement de terre d’une magnitude de 5,9 sur l’échelle de Richter.

« Il s’agit de la première réplique significative », a confirmé Paul Caruso, géophysicien à l'USGS, suggérant que d'autres tremblements de terre pourraient suivre.

La secousse de dimanche, dont la profondeur a été évaluée à 11,7 km, a provoqué la panique parmi les survivants et les équipes de secours qui étaient venues leur porter assistance.

On ne sait toutefois pas encore si elle a alourdi le bilan des victimes, qui s'établit pour l'instant à 12 morts et 135 blessés, selon les autorités haïtiennes.

Port-de-Paix est situé dans le nord d'Haïti.L'épicentre des séismes a été localisé au large de Port-de-Paix, près de l'île de la Tortue. Photo : Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).

Au moins huit personnes sont mortes samedi à Port-de-Paix, a déclaré le chef de la police locale, Jackson Hilaire. Quatre autres personnes ont péri dans la ville de Gros-Morne et dans ses environs, plus au sud, a rapporté le maire des lieux, Jean Renel Tide.

Il s’agit de l’un des plus forts tremblements de terre ayant touché Haïti depuis celui de magnitude 7,0 qui avait frappé près de la capitale Port-au-Prince en janvier 2010, faisant des dizaines de milliers de morts.

Le président haïtien, Jovenel Moïse, a appelé sur Twitter la population à garder son calme, les services de la protection civile ayant fait état de scènes de panique dans les villes du Nord.

Le chef de l’État a ordonné que « la totalité des ressources de la République » soit consacrée aux efforts de secours et de remise en état.

Selon la Protection civile, ce sont les villes de Port-de-Paix, Gros-Morne et Chansolme, mais aussi l’île de la Tortue, qui ont subi les plus gros dégâts.

Le journal Le Nouvelliste rapporte qu’une personne est morte dans l’effondrement d’un auditorium à Gros-Morne et que des détenus ont réussi à s’échapper d’une cellule d’un commissariat de police qui a subi des dégâts. Parmi les bâtiments endommagés figure aussi une église de Plaisance, une ville du nord du pays.

La secousse a été ressentie jusque dans la capitale, Port-au-Prince, mais elle n’y a pas causé de dégâts importants.

Des hommes debout sur des tiges de métal entremêléesDes résidents de Gros-Morne récupèrent les barres d'armatures d'une maison détruite par le séisme de magnitude 5,9 qui a secoué la région samedi soir. Photo : The Associated Press / Dieu Nalio Chery
Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Accidents et catastrophes

International