•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de croisiéristes déferlent sur Québec

Le Royal Princess au port de Québec

Le Royal Princess est un des sept navires qui étaient amarrés à Québec samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Sept navires de croisières étaient amarrés à Québec pour la seule journée de samedi, une véritable manne pour les commerçants du quartier Petit Champlain.

Les ruelles du Vieux-Québec étaient bondées, samedi, malgré la grisaille qui enveloppait la capitale.

Pas moins de 14 000 croisiéristes, dont beaucoup d'Américains, ont transité par Québec en une seule journée.

Pour la longue fin de semaine, le Port de Québec prévoyait une affluence de 55 000 visiteurs.

Quatre autres navires accosteront dimanche, et encore quatre lundi.

En tout, 38 navires distincts doivent s'arrêter dans la capitale pour la saison des croisières, soit quatre de plus que l'an dernier et un total de 156 escales.

Cette expansion, un objectif souhaité par le Port de Québec, permet aux commerçants d'éviter le creux qui vient généralement avec la fin de l'été.

Le quartier Petit Champlain

L'arrivée massive des croisiéristes permet d'étirer la saison touristique dans le quartier Petit-Champlain

Photo : Radio-Canada

Qui plus est, il s'agit d'une clientèle plus fortunée, prête à dépenser. « Les gens qui voyagent dans les bateaux de croisière sont à l'aise financièrement », relate Alain Flamand, sculpteur et propriétaire d'une boutique dans le Petit Champlain depuis 37 ans.

Les commerçants du secteur ont vu leurs chiffres d'affaires gonfler de 40 % pour septembre et octobre depuis 2006.

Le Port de Québec estime les retombées économiques à 106 millions de dollars pour la ville de Québec, dont 30 millions de dollars en dépenses des passagers.

La saison des croisières se termine le 4 novembre.

Québec

Tourisme