•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aznavour inhumé après un dernier hommage à la cathédrale arménienne de Paris

Le cercueil de Charles Aznavour porté par des hommes entrant dans l'église.

Les obsèques du chanteur français Charles Aznavour se sont déroulées samedi à Paris.

Photo : epa-efe / CHRISTOPHE PETIT TESSON

Agence France-Presse
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les obsèques du chanteur français Charles Aznavour, décédé lundi à 94 ans, ont été célébrées samedi à la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, à Paris, avant l'inhumation du défunt dans le caveau familial, à l'ouest de la capitale.

La presse et le public ont été tenus à l'écart de l'édifice religieux où la cérémonie s'est déroulée dans l'intimité avec les proches du chanteur, parmi lesquels le chanteur Serge Lama, l'actrice Emmanuelle Béart et l'animateur Michel Drucker.

Le chanteur Serge Lama a le visage attristé. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chanteur Serge Lama fait partie des personnalités artistiques ayant assisté aux obsèques de Charles Aznavour.

Photo : AFP/Getty Images / PHILIPPE LOPEZ

Le cortège funéraire s'est ensuite dirigé vers Montfort-l'Amaury, en banlieue parisienne, où Charles Aznavour a été inhumé.

Il repose dans le caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, mort à l'âge de 25 ans. Après la cérémonie, le cimetière a été ouvert au public venu lui rendre un dernier hommage, selon l'AFP.

Un enfant dépose des fleurs devant le caveau où repose Charles Aznavour. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De nombreux Français se sont rendus au cimetière où repose Charles Aznavour pour dire adieu au chanteur décédé à l'âge de 94 ans.

Photo : epa-efe / CHRISTOPHE PETIT TESSON

En Arménie, c'est un jour de deuil national décrété par les autorités. Les drapeaux du pays sont en berne et les églises célèbrent des offices à la mémoire du chanteur décédé en France.

Charles Aznavour s'est éteint lundi à son domicile dans le sud-est de la France, à la suite d'une « défaillance cardio-respiratoire ». Inépuisable et débordant de projets, celui qui s'était imaginé vivre jusqu'à 100 ans avait repris la scène en septembre avec deux concerts au Japon. Il devait se rendre en Arménie la semaine prochaine avec le président français Emmanuel Macron pour le Sommet de la Francophonie.

Vendredi matin, la cérémonie d'hommage dans la cour des Invalides, au cœur de Paris, avait attiré beaucoup de Français, présents devant leur télévision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !