•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des frigos en libre-service pour combattre le gaspillage alimentaire

Laylo Atakhodjaeva, devant un des deux réfrigérateurs communautaires installés à Toronto.
Laylo Atakhodjaeva a lancé, avec son mari, l'organisme Road to Zero Waste en décembre 2017. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Niché dans une ruelle derrière le restaurant Ali Baba à Parkdale, un petit réfrigérateur industriel est orné d'une pancarte sur laquelle on peut lire : « Prenez ce dont vous avez besoin, partagez avec les autres ». Il s'agit d'un des deux réfrigérateurs communautaires récemment installés dans la région de Toronto pour réduire le gaspillage alimentaire et venir en aide aux personnes dans le besoin.

Le concept est simple : des restaurants y déposent des aliments non altérés qui seraient normalement perdus. N'importe qui peut ensuite passer et prendre ce qu'il veut. « Les personnes dans le besoin, comme les familles à faible revenu, peuvent en tout temps ouvrir le réfrigérateur et profiter d'aliments nutritifs de bonne qualité », explique Laylo Atakhodjaeva, la cofondatrice de l'organisme qui a lancé l'idée des réfrigérateurs communautaires.


Laylo Atakhodjaeva et son mari, Shabeeb Hasan, ont fondé l'organisme Road to Zero Waste (« en route vers zéro déchet ») qui se dédie à l'élimination de l'insécurité alimentaire à Toronto. Ensemble, ils s'occupent de deux réfrigérateurs communautaires, un premier situé dans le quartier Rexdale, dans l'ouest de la ville, et un second dans le quartier de Parkdale.

Une affiche installée sur un réfrigérateur vitréUne affiche installée sur le réfrigérateur invite les gens à prendre la nourriture dont elle ont besoin. Photo : Radio-Canada

C'est une occasion parfaite pour redonner à notre communauté.

Laylo Atakhodjaeva, cofondatrice, Road to Zero Waste

Pour le copropriétaire de la chaîne de restaurants Ali Baba, Suleiman Ahmad, collaborer au projet était un geste tout naturel. Chaque soir, son restaurant met de côté le surplus de nourriture de la journée et le place dans le réfrigérateur. « Plutôt que de jeter la nourriture à poubelle, nous savons qu'une personne pourra l'utiliser ».

Gaspillage alimentaire

Au Canada, la valeur monétaire du gaspillage alimentaire est évaluée à 31 milliards de dollars annuellement, selon un rapport de Value Chain Management Centre. À l'échelle mondiale, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture estime que 1,3 milliard de tonnes d'aliments sont jetées dans le monde chaque année.

Ce sont des statistiques troublantes pour Mme Atakhodjaeva et M. Hasan, qui avouent que la création de leur organisme en décembre 2017 a été motivée par leurs croyances religieuses. « Nous répondons aux besoins de personnes qui sont vraiment démunies, tout ça, dans l'anonymat complet », indique M. Hasan.

Des déchets provenant de nourritureAu Canada, la valeur monétaire du gaspillage alimentaire est évaluée à 31 milliards de dollars annuellement Photo : Associated Press / Kevin Clark

Sceaux de sécurité

À côté de chaque réfrigérateur se trouve un registre où les gens peuvent énumérer ce qu’ils ont donné. Pour éviter la contamination des aliments, des sceaux de sécurité sont laissés sur place, pour que les donateurs les apposent sur les aliments offerts.

« Nous avons des mesures de sécurité et nous vérifions le contenu du réfrigérateur pratiquement chaque jour », explique M. Hasan. D'ailleurs, ce ne sont pas tous les aliments qui sont acceptés. Une liste des produits autorisés est collée au-devant du réfrigérateur. Les aliments non scellés ou à moitié consommés, les fruits ou légumes moisis, ainsi que le poisson, la viande et les œufs crus ne sont pas acceptés. Aussi, tous les plats déjà préparés doivent provenir d'une cuisine qui a reçu un certificat de sécurité alimentaire.

Un concept populaire

Les réfrigérateurs communautaires comme ceux de Toronto gagnent en popularité dans le monde entier. Le concept est né en Europe, puis a été adopté dans certaines communautés en Inde et en Nouvelle-Zélande.

L'organisme Road to Zero Waste prévoit lancer un troisième réfrigérateur communautaire plus tard cette année à Mississauga. « Nous avons l'ambition d'installer des réfrigérateurs communautaires partout au pays, lance Mme Atakhodjaeva. Nous essayons de mettre en contact le plus de gens possible et de redistribuer le surplus de nourriture. »

Engagement communautaire

Société