•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des recomptages auront lieu dans deux circonscriptions de l'est du Québec

Une électrice attend de recevoir des documents des scrutatrices.

Certaines irrégularités sont à l'origine des recomptages.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Radio-Canada

La Cour supérieure du Québec a donné son feu vert vendredi au recomptage de boîtes de scrutin dans deux circonscriptions de l'est du Québec, celles de Gaspé et des Îles-de-la-Madeleine.

Aux Îles-de-la-Madeleine, la demande a été formulée par la candidate du Parti libéral (PLQ), Maryse Lapierre. Elle a perdu par seulement 18 voix contre le péquiste Joël Arseneau, sur 7796 bulletins comptabilisés, y compris les 152 qui ont été rejetés.

À Gaspé, le recomptage a été demandé par la candidate du Parti québécois (PQ), Méganne Perry-Mélançon, qui a obtenu 132 voix de moins que le libéral Alexandre Boulay, sur un total de 18 279, en incluant les 311 bulletins rejetés.

Dans les deux cas, c'est le juge Denis Paradis qui a autorisé la démarche.

Dans sa requête, Mme Lapierre a soulevé plusieurs irrégularités, notamment un nombre anormalement élevé, dans les circonstances, de bulletins rejetés.

Des erreurs de ratification sur des listes lors de la compilation du vote, deux bulletins de vote manquants dans un carnet de vote et trois bulletins oubliés dans une des boîtes de vote hors circonscription sont aussi parmi les éléments rapportés sous serment par une des personnes présentes lors du dépouillement des voix, le soir du scrutin.

Pour ce qui est de Gaspé, le juge Paradis souligne que les « nombreuses anomalies relevées sont sérieuses et soulèvent des doutes sur l'intégrité du processus ».

Parmi les irrégularités relevées, le dépouillement de la boîte de scrutin 61, dans laquelle les 194 votes compilés ont tous été attribués au libéral Alexandre Boulay, est incomplet et improbable, selon Méganne Perry-Mélançon.

Elle a par ailleurs fourni deux déclarations assermentées d'électeurs qui affirment avoir voté pour un autre candidat qu'Alexandre Boulay dans la section 61. À cela s'ajoute une déclaration sous serment d'une des scrutatrices qui précise que le résultat affiché pour cette boîte ne correspond pas au décompte.

Le dépouillement de la boîte de scrutin 61 n'est toutefois pas le seul qui est remis en cause par la candidate péquiste. Dans sa requête, Mme Perry-Mélançon souligne que certaines informations sont manquantes, portent à confusion ou sont carrément inexactes relativement à 42 autres boîtes de scrutin.

À Gaspé, le recomptage aura lieu le 10 octobre, tandis qu'aux Îles-de-la-Madeleine le nouveau dépouillement aura lieu la veille, soit le 9 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique