•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déménagement de fonctionnaires au Centre Asticou mis en attente

Le Centre Asticou.
Le Centre Asticou est un lieu de formation pour fonctionnaires à Gatineau. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Plus d'une centaine de fonctionnaires fédéraux qui devaient être prochainement déplacés au Centre Asticou à Gatineau, en raison de travaux de désamiantage à faire à l'ancienne Académie De-La-Salle, devront attendre. Le déménagement serait mis en attente pendant que le gouvernement évalue si cet espace peut accueillir les élèves de l'École secondaire Mont-Bleu, selon le syndicat qui les représente.

Une note envoyée jeudi aux employés concernés laisse entendre que leur déménagement pourrait attendre plusieurs mois.

Notre environnement de travail continue d'être sécuritaire. J'ai demandé à ce que des tests soient faits régulièrement, peut-on lire dans ce message signé par le président de l'École de la fonction publique du Canada, Taki Sarantakis.

Le vice-président régional du Syndicat de l’Agriculture, Patrick St-Georges, affirme être ouvert à toutes les options pour la suite des choses. Il s'attend toutefois à avoir une discussion avec le gouvernement.

On comprend très bien que les élèves ont besoin d’un endroit pour continuer leurs études puis on est très réceptifs, mais au point final, on aimerait avoir un plan pour trouver une solution pour le problème, a indiqué.

Patrick St-Georges répond aux questions d'un journaliste.Patrick St-Georges, vice-président régional du Syndicat de l'Agriculture. Photo : Radio-Canada

C’est toujours compliqué de déplacer des employés, parce qu’ils ont des vies aussi, ils ont des familles, des enfants.

Patrick St-Georges, vice-président régional du Syndicat de l’Agriculture

Le Centre Asticou accueille présentement 600 fonctionnaires. M. Saint-Georges explique que l'édifice ressemble à une école avec des locaux de classe. Le travail qui se fait là est majoritairement des cours de langue, a-t-il dit.

Sécurité publique Canada a par ailleurs confirmé que le Centre Asticou était une option sérieuse pour accueillir les élèves sinistrés. Rappelons que l'École secondaire Mont-Bleu a été gravement endommagée par un incendie lors du passage d'une tornade le 21 septembre dernier.

Le Secrétaire parlementaire de la ministre des Services Publics et de l’Approvisionnement, Steven MacKinnon, estime que ce n'est pas une décision qui peut se prendre simplement.

Il y a des douzaines d'enjeux logistiques et autres lorsqu'on songe à loger autant d'étudiants dans une installation qui n'est pas nécessairement fait sur mesure pour ce genre de choses, a-t-il souligné.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Ottawa-Gatineau

Société