•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recomptage judiciaire aux Îles-de-la-Madeleine

Des urnes.

Un bureau de vote montréalais.

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Radio-Canada

Le juge accepte la requête de recomptage judiciaire déposée par la candidate libérale Maryse Lapierre dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine.

Après avoir entendu la cause vendredi matin, le juge Denis Paradis a rendu sa décision en début d'après-midi et a autorisé un nouveau dépouillement du vote mardi prochain à 13 h.

Dans sa requête, Maryse Lapierre a soulevé plusieurs irrégularités, notamment un nombre anormalement élevé dans les circonstances (152) de bulletins rejetés.

La libérale a été défaite par seulement 18 voix contre le péquiste Joël Arseneau, sur 7796 voix comptabilisées.

Au total, 152 bulletins ont été rejetés.

Des erreurs de ratification sur des listes lors de la compilation du vote, deux bulletins de vote manquants dans un carnet de vote, trois bulletins oubliés dans une des boîtes de vote hors circonscription sont parmi les éléments rapportés sous serment par une des personnes présentes lors du dépouillement des voix le soir du scrutin.

Une autre travailleuse a rapporté au juge une certaine nonchalance et une absence de vérification à certains moments du processus de votation.

Celui qui a été déclaré élu, lundi, le péquiste Joël Arseneau, a bon espoir d'être confirmé dans ses fonctions.

C’est important que les Québécois n’aient aucun doute sur le résultat des élections. C’est le processus démocratique qu’il faut garantir. J’ai tout à fait confiance que le décompte initial a été fait correctement et j’espère bien que ce soit confirmé par un recomptage et que personne ne remettra en doute l’élection et la victoire qui m’a été accordée lundi dernier.

La révision du vote se fera au palais de justice du Havre-Aubert. Le directeur du scrutin et son adjoint devront y rapporter les urnes avec les relevés de dépouillement et nommer huit personnes pour procéder au recomptage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale