•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 2e accusé condamné pour le vol d’une cargaison de homards à Grande-Anse

La remorque d'un camion garée sur un terrain de stationnement.

La remorque pleine de homards, volée le 1er juillet 2016 devant l'usine de transformation Pêcheries LeBreton & Fils, à Grande-Anse.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

Radio-Canada

Un Québécois de 23 ans, Kaevin Facchino-Lemay, a été condamné à neuf mois de prison jeudi, à Trois-Rivières, au Québec, pour sa participation au vol d'une importante cargaison de homards à Grande-Anse, dans la Péninsule acadienne, en juillet 2016.

L’affaire avait fait grand bruit : les voleurs s’étaient emparés d’un camion de transport à Caraquet pour ensuite se rendre à Grande-Anse et y attacher la remorque remplie de 17 000 kg (37 400 livres) de homards congelés, stationnée dans la cour de Pêcheries LeBreton. La cargaison valait près d’un million de dollars. Ils avaient ensuite pris la route de Montréal. La cargaison n'a jamais été récupérée.

Kaevin Facchino-Lemay est le 2e accusé à plaider coupable dans cette affaire. Claude Robert, le conducteur du camion qui avait servi au vol, a plaidé coupable à plusieurs vols, dont celui de Grande-Anse, et a écopé de quatre ans et demi de prison en avril dernier.

2 autres accusés

Il reste deux procès à venir. Celui de Dyno Facchino, l’oncle de Kaevin Facchino-Lemay, dont le rôle dans le vol à Grande-Anse était plus important, selon Pierre Gionet, procureur de la Couronne.

Il est actuellement détenu au Nouveau-Brunswick en attendant la suite des procédures. Il a été remis aux autorités néo-brunswickoises après avoir purgé une peine de prison pour vol au Québec.

Il doit comparaître à Caraquet au cours de la troisième semaine d’octobre. La Couronne fera alors le point sur sa demande de traduction de documents d’enquête rédigés uniquement en anglais, une tâche qui pourrait être longue, selon Pierre Gionet.

Un chariot élévateur devant une usine.

Une remorque chargée de homards a été volée le 1er juillet 2016 devant l'usine Pêcheries LeBreton & Fils à Grande-Anse, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Le quatrième accusé dans cette affaire, Ghislain LeBlanc, de Cap-Bateau, dans la Péninsule acadienne, doit subir son procès en décembre à Bathurst.

L’arrestation des quatre hommes découle de l’opération Obliger de la Sûreté du Québec et de la GRC. Elle avait mené au démantèlement d’une organisation criminelle responsable du vol de camions et de leurs cargaisons ainsi que de véhicules de luxe au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers