•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott Moe et Doug Ford ensemble contre la taxe carbone

Chargement de l’image

Scott Moe a apporté son soutien officiel à Doug Ford contre la taxe fédérale sur le carbone.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les premiers ministres de la Saskatchewan et de l'Ontario, Scott Moe et Doug Ford, s'engagent encore plus contre taxe nationale sur le carbone, déclarent-ils dans une allocution commune à Saskatoon.

Scott Moe indique que sa province va se joindre à la contestation judiciaire de l’Ontario de la taxe carbone. La Saskatchewan va tenter d’avoir un statut d’intervenant dans la procédure engagée par l’Ontario contre le plan fédéral. Je ne pouvais pas avoir de meilleur partenaire et de meilleur ami que Scott Moe sur le sujet, a déclaré Doug Ford.

« Il est clair que l’opposition à cette taxe augmente à travers la nation. »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Le front commun que les deux provinces ont créé s'élargit. Nous sommes heureux de constater que le Manitoba dit non à la taxe fédérale libérale sur le carbone, affirme Scott Moe. Les deux hommes se sont réjouis d’avoir Brian Pallister comme allié dans leur opposition au plan pour réduire les gaz à effet de serre.

L’importance du commerce

Selon le gouvernement provincial, le commerce entre l’Ontario et la Saskatchewan représente 12 milliards de dollars en biens et en services. Scott Moe et Doug Ford justifient leur opposition à la taxe sur le carbone en se posant en défenseurs de leur importante relation commerciale .

D’autre part, ils ont insisté sur l’importance d’impliquer les provinces dans les discussions concernant le commerce international.

La visite de Doug Ford est la première depuis près de 10 ans d’un premier ministre ontarien en sol saskatchewanais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !