•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Exposition : Kristine Girard fait vivre l’esprit de Corno

Le reportage d’Anne-Andrée Daneau
Radio-Canada

La galerie Corno tient, à partir de jeudi, sa première exposition depuis la mort de la peintre québécoise, à la fin de 2016. Kristine Girard a été choisie pour l'occasion, elle qui, par certains traits, rappelle Joanne Corneau.

« J’ai vraiment l’impression qu’elle est là », a indiqué Line Corneau à propos de sa soeur, dans une entrevue accordée à Catherine Richer pour l’émission Le 15-18. Ce sentiment est d’autant plus fort que les toiles de Kristine Girard ont été réalisées sur du matériel qui appartenait à Corno.

Line Corneau a choisi de confier une partie du legs artistique de la défunte à une autre peintre saguenéenne après avoir fait sa connaissance quelques mois plus tôt. Corno subissait alors un traitement de chimiothérapie dans le plus grand secret. « [Kristine] me montrait ses œuvres et je revoyais Joanne, cette énergie-là, cette force-là et cette passion pour la peinture », a raconté Line Corneau.

Au moment de la remise des canevas et pinceaux de la célèbre peintre à Kristine Girard, aucune exposition dans la galerie montréalaise n’était à l’ordre du jour. L'intéressée raconte avoir proposé cette idée de manière officielle à l’équipe de l’espace montréalais, sans que Line Corneau n’intervienne dans la décision.

Pour Line Corneau, cette exposition répond du désir, exprimé par sa soeur, de donner leur chance à des artistes à la personnalité similaire.

L’inspiration de Kristine Girard l’amène à peindre des fleurs et des sujets liés à la nature, soit des sujets à première vue qui se trouvent loin de l’univers de Corno, connue pour ses visages et corps sensuels. Pourtant, Line Corneau cite la lumière qu’ont en commun les œuvres des deux femmes.

On voit un tableau de fleurs. La trémière, peinture de Kristine Girard Photo : Galerie Corno

Puis il y a les coïncidences : Corno elle-même évoquait avant sa mort l’idée de commencer à peindre plus de fleurs. Par ailleurs, la sœur de Corno décrit la gratitude et la spiritualité symbolisées dans l’un des tableaux exposés par Kristine Girard. « Joanne, la dernière année, a découvert la spiritualité et la gratitude, raconte Line Corneau. Alors quand [Kristine] m’a dit ça, je suis restée tellement saisie, car on ne s’était pas parlé de cette production-là. »

« C’est étrange. J’ai l’impression que Joanne nous a guidées dans tout ça », dit encore Line Corneau.

Arts visuels

Arts