•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rue asphaltée juste au milieu à Trois-Rivières

Rue à moitié asphaltée avec du nouveau goudron

La rue Saint-Philippe, au centre-ville de Trois-Rivières, a nouvellement été asphaltée, mais pas partout.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Des travaux ont récemment eu lieu sur la rue Saint-Philippe, au centre-ville de Trois-Rivières, mais le résultat final laisse penser qu'ils ne sont pas terminés. Pourtant, les travaux sont bel et bien finis, ce qui laisse des résidents du quartier perplexes.

Seul le milieu de la rue Saint-Philippe a été asphalté avec du nouveau pavage. Les côtés ont volontairement été laissés tels quels par la Ville.

On n'a pas fait un travail à moitié, assure le responsable des relations publiques et des médias à la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant.

Si les autorités avaient voulu asphalter toute la rue, des travaux majeurs impliquant de l'excavation et la réfection des égouts pluviaux auraient été nécessaires. Actuellement, avec les côtés intouchés, l'écoulement de l'eau est assuré.

La Ville affirme que le budget n'était pas au rendez-vous pour faire tous les travaux nécessaires à un ré-asphaltage complet, mais qu’elle voulait tout de même améliorer la qualité de roulement sur Saint-Philippe.

On a voulu améliorer l’asphalte pour les gens qui circulent à cet endroit, pour avoir une rue en meilleur état, mais nous ne pouvions pas faire les travaux en entier.

Yvan Toutant, responsable des relations publiques et des médias à la Ville de Trois-Rivières

Ce n'est pas la première fois qu'on fait ça à Trois-Rivières, continue-t-il. On m'a expliqué qu'on avait déjà procédé à des travaux de la sorte.

Asphalte de proche avec une autoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La rue Saint-Philippe, à Trois-Rivières, a fait l'objet de travaux, mais juste au centre de la voie.

Photo : Radio-Canada

Une rue qui suscite des questions

Des résidents rencontrés dans le secteur disent ne pas trouver cela très esthétique et que le résultat n’a pas l’air professionnel. Certains auraient préféré que la rue soit refaite plus tard, mais au complet.

D’autres trouvent que c’est une bonne idée d’avoir asphalté l’espace où les véhicules circulent, si ça a permis d’économiser de l’argent des contribuables.

Le conseiller municipal du district de La Vérendrye, Dany Carpentier, croit que, dans les circonstances, c’était la meilleure solution. Je crois que c'est préférable de faire ça de cette façon-là, dans l'état où elle était, des patchs, il y en aurait eu beaucoup, dit-il.

Selon le conseiller du secteur, les travaux majeurs pourraient être réalisés dès 2019.

La Ville précise par ailleurs ne pas avoir reçu de plainte au sujet du nouvel asphaltage sur la rue Saint-Philippe.

D’après le reportage de Maude Montembeault

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale