•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La cheffe de cabinet du NPD fédéral démissionne pour « des raisons personnelles »

Willy Blomme discutant avec le chef du NPD, Jagmeet Singh.
Nommée en novembre 2017, Willy Blomme était entrée en fonction à titre de cheffe de cabinet en janvier dernier. Photo: La Presse canadienne / Christopher Katsarov
Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a annoncé jeudi le départ de sa cheffe de cabinet, Willy Blomme, à peine 10 mois après son entrée en fonction.

Dans un communiqué, le leader parlementaire du NPD, Guy Caron, affirme qu’il accepte « à contrecœur » cette démission.

« Le Dre Blomme nous a informés aujourd'hui qu'elle souhaitait se retirer de son poste de cheffe de cabinet pour des raisons personnelles. Nous sommes reconnaissants que la Dre Blomme ait offert son aide pour trouver la nouvelle personne qui occupera le poste de chef de cabinet et pour nous accompagner durant la transition », précise M. Caron.

Titulaire d’un doctorat de l’Université Johns Hopkins, à Baltimore au Maryland, Willy Blomme a notamment dirigé la campagne victorieuse de Valérie Plante à la mairie de Montréal. Elle a aussi assumé la direction pour le Québec de l’Institut Broadbent.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, l’avait notamment choisie pour sa connaissance de la politique québécoise. À l’issue des élections générales de 2015, le NPD ne comptait plus qu’une quinzaine de députés au Québec, alors qu’il en avait fait élire près de 60 au scrutin de 2011.

Le mois dernier, M. Singh a reconnu que sa formation devait mieux communiquer avec les Canadiens, au moment où des partisans néo-démocrates expriment des inquiétudes quant à l’état du parti.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique fédérale

Politique