•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compagnie allemande Kauth choisit Windsor

Des hommes tirent une corde pour dévoiler une enseigne sur le fronton d'un bâtiment.
Ouverture officielle de la première succursale de Kauth en Amérique de Nord. Photo: Radio-Canada / Rose St-Pierre

La compagnie allemande Kauth qui produit des pièces automobiles ouvre sa première succursale à l'extérieur de l'Allemagne dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

La compagnie, qui compte déjà six sites de production et 900 employés en Allemagne, prévoit employer 350 personnes dans ses installations ontariennes. 25 employés seront par ailleurs embauchés dès la semaine prochaine pour la première phase de l’implantation de la compagnie.

Pour l’instant, les locaux comprennent un entrepôt et un centre de distribution. Kauth assure cependant qu’un site de production sera construit prochainement.

La compagnie a déjà amorcé des discussions avec des architectes et prévoit l’ouverture de l’usine adjacente en 2020. La majorité des emplois y seront concentrés.

L’entreprise familiale était à la recherche d’un nouveau point de production et distribution depuis 18 mois. L’Alabama, où se trouve son plus important client, la Géorgie et cinq autres villes ontariennes ont été envisagées.

Un homme est sur un prodium décoré de pots de fleurs lors d'une annonce. Des drapeaux sont au premier plan.Steffens May, directeur général de Kauth lors de l’annonce de l’ouverture de la nouvelle succursale ontarienne à Windsor. Photo : Radio-Canada / Rose St-Pierre

Le maire de Windsor, Drew Dilkens a été le seul élu à s’être déplacé en Allemagne pour convaincre Kauth de choisir le Sud-Ouest de l'Ontario comme première extension mondiale.

La Ville de Windsor a d'ailleurs investi 2,1 millions sur dix ans pour attirer Kauth.

Nous savions que la compétition était féroce, explique Drew Dilkens.

Windsor a été choisie pour sa proximité avec les États-Unis et la disponibilité de la main-d’oeuvre spécialisée.

Kauth estime que l’aventure canadienne correspond à un investissement de 15 millions de dollars.

Un investissement salué par la Banque de développement du Canada

Michael Denham, président de la Banque de développement du Canada, était de passage à Windsor jeudi pour rencontrer des entrepreneurs locaux.

Le président de la société de la Couronne salue l’investissement de l’entreprise Kauth, qui a lieu alors que les incertitudes liées à l’ALENA sont levées depuis la signature du nouvel accord.

On a eu beaucoup d’incertitudes, beaucoup de tensions pour l’ALENA. Au moins, pour le secteur automobile, la question est réglée.

Michael Denham, président de la Banque de développement du Canada

Pour Michael Denham, la signature de l’AEUMC assurera une croissance pour les années à venir, même si le nouvel accord ne constitue pas un changement énorme vis-à-vis l’ancienne entente : mais c’est mieux que les autres scénarios qui étaient sur la table.

Windsor

Économie