•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis au volant : la légalisation inquiète la CAA

Du cannabis posé sur une table près de clés de voiture.
Le cannabis sera légalisé le 17 octobre au pays. Photo: iStock / 400tmax
Radio-Canada

Plus de 735 000 Ontariens auraient pris le volant, en trois mois, après avoir consommé de la marijuana, selon les projections d'un sondage Ipsos commandé par l'Association canadienne des automobilistes (CAA).

Les conducteurs débutants et les hommes de 25 à 34 ans se retrouveraient particulièrement souvent dans cette situation, indique le sondage publié à moins de deux semaines de la légalisation par Ottawa de la consommation du cannabis à des fins récréatives.

Le fait que la plupart de ceux qui conduisent avec des facultés affaiblies par le cannabis sont de jeunes conducteurs, débutants, qui ont moins d'expérience sur la route est quelque chose qui devrait tous nous préoccuper, affirme le porte-parole de la CAA de l'Ontario Centre-Sud, Elliott Silverstein.

Il prône une plus grande sensibilisation du public, en plus de la surveillance policière.

Cocktail dangereux

M. Silverstein s’inquiète aussi du fait qu’un grand nombre de répondants admettent mélanger cannabis et alcool avant de prendre la route.

La sécurité routière doit être une priorité en prévision de la légalisation du cannabis au cours des prochaines semaines, et l’accent ne devrait pas être mis uniquement sur la conduite avec des facultés affaiblies par la marijuana, souligne-t-il.

Le sondage a été mené en juillet dernier auprès de 1000 conducteurs ontariens. Sa marge d’erreur est de 3 %.

Toronto

Accident de la route