•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le temps froid cause des désagréments sur les chantiers de construction en Abitibi-Témiscamingue

Le chantier de la voie de contournement de Rouyn-Noranda.
Les travaux devraient tout de même se terminer cet automne, comme prévu. Photo: Radio-Canada / Émilie Parent-Bouchard
Radio-Canada

Le temps froid enregistré depuis la fin de l'été complique les travaux sur les principaux chantiers routiers de l'Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Le ministère des Transports du Québec a fait savoir, mercredi, que les entrepreneurs responsables des travaux de la voie de contournement et de l'avenue Larivière à Rouyn-Noranda ainsi que de la route 111 près d'Amos devront recourir à des solutions d'asphaltage temporaires pour l'hiver.

C'est qu'au-delà du 15 octobre, un décret du sous-ministre empêche la réalisation de travaux d'asphaltage dans la région.

Le conseiller en communications de Transports Québec, Luc Adam, indique cependant que les conséquences pour les automobilistes devraient être minimes.

On n'aura pas nécessairement le temps d'installer la couche de surface qui va terminer le projet à certains endroits. Mais l'usager de la route ne remarquera pas ça, parce que le marquage au sol et la signalisation [vont] être en place selon les normes. Donc, on devrait être capables d'ouvrir la voie de contournement en novembre prochain et de finaliser les travaux d'asphaltage l'année prochaine de même que l'aménagement paysager, indique-t-il.

Les quatre voies du boulevard Saguenay devraient donc être rouvertes à la circulation.

Quant à l'avenue Larivière, on indique que des retards dans le commencement des travaux obligent Transports Québec à recourir à une solution temporaire.

Pour toutes sortes de raisons, vérification de l'appel d'offres, et aussi disponibilité de l'entrepreneur, ces travaux n'ont pas pu commencer avant le 27 août. Donc, les travaux [d'asphaltage] de nuit qui devaient être prévus au mois d'août sont reportés au mois d'octobre et les nuits sont quand même très fraîches et très pluvieuses ces temps-ci. [Donc] on ne peut pas assurer des travaux d'asphaltage de bonne qualité la nuit à ce temps-ci de l'année, précise Luc Adam.

Comme sur les deux autres chantiers concernés, les automobilistes circuleront cependant sur l'asphalte.

Transports Québec n'était pas en mesure d'indiquer si ces nouveaux délais par rapport aux échéanciers initiaux occasionneront des dépassements de coûts.

Abitibi–Témiscamingue

Transports