•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une motion pour revenir sur le transfert de la meurtrière de Victoria Stafford défaite

Une fillette

Victoria Stafford

Photo : La Presse canadienne / DAVE CHIDLEY

Radio-Canada

La motion, présentée par le Parti conservateur du Canada pour forcer le gouvernement Trudeau à revoir la décision de transférer la meurtrière de Victoria Stafford dans un pavillon de ressourcement pour femmes autochtones en Saskatchewan, a été défaite à la Chambre des communes.

Le vote a été tenu près d’une semaine après l’annonce du transfert de Terri-Lynne McClintic au Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci pour femmes autochtones, un établissement à sécurité minimale.

Mme McClintic a été reconnue coupable en 2010 de meurtre au premier degré de la jeune Victoria Stafford. Elle sera admissible à une libération conditionnelle en 2031.

Lors d’un échange houleux aujourd'hui à Ottawa entre Lisa Raitt, députée conservatrice de la circonscription de Milton en Ontario, et le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, cette dernière a demandé des excuses et le renvoi de Mme McClintic dans une prisonconventionnelle.

M. Trudeau a rétorqué que son gouvernement respectait l’indépendance du système judiciaire et qu’il appréciait le travail de Service correctionnel du Canada.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déjà demandé aux responsables des services correctionnels de revoir le transfert de la meurtrière Terri-Lynne McClintic.

Transférée en décembre

Dans une entrevue accordée à l’émission Power & Politics sur les ondes de CBC, Rodney Stafford, le père de la jeune Victoria, espère que le transfert de la meurtrière de sa fille sera revu par les autorités.

Pour moi, la question n’est pas politique. Il est clair à mes yeux que quelqu’un a fait une erreur en acceptant ce transfert et nous devons corriger cela.

Rodney Stafford, père de la jeune Victoria
Un homme

Rodney Stafford, le père de Victoria Stafford

Photo : Radio-Canada

M. Stafford a été mis au courant du transfert de Terri-Lynne McClintic il y a quelques semaines après que cette dernière ait demandé une sortie d'une journée sous surveillance. Selon ces informations, Mme McClintic a été transférée en Saskatchewan en décembre dernier.

Michael Rafferty a également été condamné à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans, pour le meurtre de la jeune Victoria.

Avec des informations de CBC

Crimes et délits

Justice et faits divers