•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le Casino de Montréal souffle 25 bougies

    Plusieurs machines à sous avec des joueurs assis devant.
    Le Casino de Montréal accueille ses premiers visiteurs le 9 octobre 1993. Photo: Radio-Canada / Reportage de l'émission Aujourd’hui du 9 octobre 2003
    Radio-Canada

    Le Casino de Montréal ouvrait ses portes au public il y a 25 ans. La nouvelle maison de jeux est installée dans l'ancien pavillon de la France d'Expo 67. Elle connaît par la suite un succès tel que le bâtiment connaîtra plusieurs phases d'agrandissement et de rajeunissement. Nos archives témoignent de la popularité de ce haut lieu du divertissement à Montréal.

    La construction

    C’est sous une pluie battante que le Casino de Montréal accueille ses premiers visiteurs le 9 octobre 1993. Située sur l’île Notre-Dame, la maison de jeux prend la place du Palais des civilisations. Cet espace d’expositions occupait l’ancien pavillon de la France d’Expo 67.

    Le Casino fait partie d’un projet du gouvernement provincial d’ériger deux casinos d’État au Québec, à Montréal et Charlevoix. Celui de Montréal est le premier à être aménagé, au coût de 95 millions de dollars.

    Les travaux débutent en février 1993 et sont terminés en septembre de la même année, à quelques jours de l’ouverture officielle le 9 octobre. Le chantier est imposant; plus de 1 000 ouvriers y travaillent jour et nuit.

    Le pavillon est modernisé et l’accès au site est facilité par le prolongement du pont de la Concorde. Un stationnement de 1 000 places est également ajouté.

    Le journaliste Gilles Morin présente l’avancement des travaux du Casino au bulletin de nouvelles Montréal ce soir du 13 juillet 1993.

    Montréal ce soir, 13 juillet 1993

    Les premiers visiteurs sont accueillis par 250 croupiers, 1 200 machines à sous et 65 tables de jeu en bois d’acajou confectionnées à Boucherville.

    Les joueurs ne pourront toutefois pas s’adonner aux jeux de dés, absents du Casino de Montréal puisque le Code criminel les interdit.

    La fièvre du jeu emballe la ville dès l'inauguration. En l’espace de quelques semaines, les joueurs se présentent par milliers, deux à trois fois plus nombreux qu'on l'avait imaginé. Les dirigeants du Casino doivent même refuser des entrées en raison du manque d’espace.

    L’engouement est tel que moins de deux mois suivant l’inauguration, un agrandissement des installations est annoncé avec un budget de 73 millions de dollars.

    Ce sera le premier agrandissement du bâtiment, mais non pas le dernier.

    Un succès qui ne faiblit pas

    En 2003, le Casino de Montréal souligne 10 années de popularité.

    La maison de jeux continue de connaître un succès inespéré, récoltant des profits nets pour le gouvernement de l’ordre de 220 millions de dollars par année.

    Avec six millions de visiteurs annuellement, le Casino de Montréal se hisse au sommet des attractions touristiques de la ville.

    Les retombées économiques, touristiques et fiscales sont non négligeables pour ce type de divertissement. En dix ans, le nombre de machines à sous a quasiment triplé, passant de 1 200 en 1993 à 3 500, et le nombre de tables de jeu a doublé.

    Le journaliste Jacques Bissonnet témoigne du succès du Casino montréalais à l’émission Aujourd’hui du 9 octobre 2003.

    Aujourd’hui, 9 octobre 2003

    En 2013, à l’occasion du 20e anniversaire de son ouverture, le Casino s’offre une cure de jouvence avec un second agrandissement d’importance.

    Le gouvernement provincial injecte près de 300 millions de dollars dans le projet, qui s’étend sur quatre ans. Pour aider à son remodelage, le Casino fait appel à des compagnies québécoises, dont Moment Factory et Sid Lee.

    Un pari maintenu puisque le plus grand casino au Canada demeure, depuis 25 ans, une des grandes attractions touristiques de la ville.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Art de vivre