•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix Nobel de chimie attribué à deux Américains et à un Britannique

Une plaque à l'effigie d'Alfred Nobel
Une plaque à l'effigie d'Alfred Nobel Photo: Getty Images / Ragnar Singsaas
Reuters

Le prix Nobel 2018 de chimie a été attribué mercredi pour une moitié à l'Américaine Frances H. Arnold et pour l'autre moitié à son compatriote George P. Smith et au Britannique Gregory P. Winter pour leurs recherches sur la production d'enzymes avec l'aide de l'évolution dirigée, a annoncé l'Académie royale des sciences.

Les lauréats ont été « inspirés par la puissance de l'évolution et ont utilisé les mêmes principes de changement génétique et de sélection pour développer des protéines qui résolvent les problèmes chimiques de l'humanité », a déclaré l'Académie dans un communiqué.

Le Nobel de chimie était le troisième prix décerné cette année.

Lundi, le Nobel de médecine est allé à l'Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo pour leurs découvertes ayant permis de faire avancer la connaissance dans le traitement du cancer.

Mardi, le Nobel de physique a été attribué pour une moitié à l'Américain Arthur Ashkin et pour l'autre moitié au Français Gérard Mourou et à la Canadienne Donna Strickland pour leurs travaux sur les lasers et l'optique.

Sciences pures et appliquées

International