•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonaventure : Sylvain Roy du PQ est réélu

Chargement de l’image

Sylvain Roy est réélu dans la circonscription de Bonaventure.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le péquiste et député sortant de Bonaventure, Sylvain Roy, a de nouveau obtenu la confiance des électeurs dans sa circonscription. Il l'a emporté avec une majorité de plus de 2830 voix et 38 % des suffrages.

Un texte de Joane Bérubé

La circonscription longtemps représentée par la libérale Nathalie Normandeau et par l’ancien ministre libéral des finances, Gérald D. Lévesque, est aux mains du Parti québécois depuis septembre 2012. Elle le sera encore pour les quatre prochaines années.

Malgré un cancer de la gorge dépisté juste avant le début de la campagne électorale, le péquiste Sylvain Roy a décidé de solliciter un troisième mandat.

La campagne de M. Roy a été ralentie par sa maladie, mais il a pu compter sur le soutien de bénévoles et des députés péquistes sortants des circonscriptions voisines, Pascal Bérubé de Matane-Matapédia et Harold Lebel de Rimouski.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le député péquiste sortant, Sylvain Roy, est réélu dans Bonaventure,

Photo : Radio-Canada

Il a d'ailleurs passé la soirée électorale à Québec où il reçoit des traitements. C'est donc à distance qu'il a pu, grâce à Skype, remercier ses bénévoles et son équipe.

Le député de Bonaventure s’est dit heureux du verdict de la population, malgré la campagne atypique qu’il a menée.

Il se dit par contre attristé de la défaite de plusieurs de ses collègues. Est-ce que nous allons être un parti reconnu de l’opposition avec le soutien financier que ça implique, je ne sais pas, ce sera un enjeu, a commenté Sylvain Roy.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sylvain Roy s'est adressé à ses partisans via Skype. Il est présentement à Québec pour des traitements contre le cancer.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Sylvain Roy entend consacrer une partie de son prochain mandat à regrouper les forces de la Gaspésie. Recréer, dit-il, une concertation digne de ce nom, aller avec une voix forte, députés provinciaux, préfets, maires, pour revendiquer notre développement, mais avec un plan de match, une stratégie qui va faire en sorte que nous allons avoir une force de frappe. 

M. Roy a aussi fait de la santé des Gaspésiens un cheval de bataille. Il souhaite demander une commission parlementaire dans le but de mettre sur pied une approche multiministérielle dans la prévention du cancer.

Il s'engage à augmenter les services à domicile pour les personnes âgées.

Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ), François Whittom, a récolté 25 % des suffrages. M. Whittom voulait améliorer l’intégration des nouveaux arrivants en région pour aider au recrutement de la main-d’œuvre et contrer le déclin démographique.

Il aura fait moins que Damien Arseneault, candidat du PLQ en 2014 qui avait à l'époque obtenu 42,2 % des votes.

Défaite et victoire pour la CAQ

La Coalition avenir Québec avait recruté la directrice d’un Centre de la petite enfance (CPE), Hélène Desaulniers, pour la représenter dans la circonscription. Elle a terminé la course troisième avec 16 % des voix.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des militants péquistes regardent la soirée électorale dans la circonscription de Bonaventure.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Mme Desaulniers s’est dite néanmoins heureuse du résultat de la soirée, malgré sa défaite personnelle. C’est une très grande victoire, je me suis fait connaître comme nouvelle arrivante. J’ai démontré que je pouvais être impliquée et mobilisée, a-t-elle déclaré. Maintenant, il va falloir se questionner. Gaspésie, Bonaventure, comment on va faire pour embarquer dans ce vent de changement-là.

C’est une enseignante, Catherine Cyr-Wright, qui a porté les couleurs de Québec solidaire (QS) dans la circonscription. Mme Cyr-Wright a fait campagne à vélo. Avec plus de 15 % des suffrages exprimés, elle arrive au quatrième rang.

La circonscription comptait aussi un candidat indépendant, Guy Gallant, qui assure la présidence de la Table des préfets et qui est maire de Saint-Alexis-de-Matapédia. M. Gallant aura obtenu moins de 3 % des voix.

M. Gallant avait d’abord songé à se présenter sous la bannière libérale, mais il s’était finalement désisté. Il considérait que les partis en place ne laissaient pas assez d'espace aux particularités régionales.

La circonscription comptait aussi une candidate du Parti vert, Heather Imhoff, et un candidat du Parti citoyen au pouvoir, Daniel Bouchard.

D’une superficie de plus de 10 000 kilomètres carrés, Bonaventure compte 36 179 électeurs.

En 2014, 69,44 % des voteurs inscrits avaient voté aux élections provinciales. Moins de gens se sont présentés aux urnes cette année dans Bonaventure. Le Directeur général des élections indique que le taux de participation préliminaire a été de 62,26 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !