•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une invention de Lac-Mégantic pourrait sauver des vies

Une jupe de protection latérale

Une jupe de protection latérale

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Augmenter la sécurité des usagers de la route tout en économisant sur les coûts d'essence, voici ce que promet un produit mis au point par deux frères de Lac-Mégantic.

Les jupes latérales de protection de vinyle qu'ont développé Simon et Sylvain Fortier pourraient révolutionner la sécurité dans l'industrie du camionnage. Ces panneaux de vinyle offriraient une « protection plus fiable lors de collision latérale. L'objectif c'est d'éviter que quelqu'un se ramasse sous le poids lourd. En combinant les protections avec la toile aérodynamique, on a fait un combo et c'est très intéressant, croit Sylvain Fortier.

Sur les tests d'impacts qu'on a faits, ce produit est en mesure d'arrêter un véhicule de 3500 livres (1600 kg) à une vitesse de 35 miles (56 km) à l'heure et il va y avoir une déformation de 16 pouces, ajoute son frère Simon.

Pour convaincre l'industrie du camionnage d'adopter la jupe de vinyle, ses concepteurs lui ont également conféré des atouts permettant de réduire la consommation d'essence. Constat, l'économie peut atteindre près de 4 %. Ces résultats ont permis de faire homologuer le produit auprès du ministère des Transports. Ainsi, dans le cadre du programme écocamionnage, l'acheteur reçoit une subvention de 30 % en provenance du Fonds vert lorsqu'il se procure ces jupes.

Le dessous d'un poids lourd.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'emploi de jupes de vinyle permet aussi une économie d'essence.

Photo : Radio-Canada

L'entreprise Robert Transport a muni un de ses camions remorque de la jupe latérale afin d'évaluer son efficacité. On constate qu'on arrive au même résultat que les autres modèles en fibre de verre, soutient le spécialiste du matériel non motorisé chez Transport Robert, Simon Dallaire.

Les frères Fortier sont prêts à commercialiser leur produit. Au cours des prochains mois, ils ont l'intention d'approcher toutes les grandes entreprises de camionnage au Québec même si elles ne sont pas encore soumises à une réglementation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !