•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un village de la C.-B. isolé du monde après un glissement de terrain

La route asphaltée est retroussée.

Un glissement de terrain près d'Old Fort a isolé environ 30 maisons.

Photo : YRB North Peace/Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La seule route qui donne accès à la petite communauté d'Old Fort, dans le nord-est de la Colombie-Britannique, est coupée en raison d'un glissement de terrain.

La route Yellowhead donne accès aux 30 maisons de cette localité, située juste au sud de Fort St. John.

Le gestionnaire des opérations de la compagnie North Peace, chargée de réparer cette route, Rodney Hafner, affirme avoir alerté la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dimanche matin. Il estime qu’il faudra plusieurs jours pour réparer la route qui a été complètement défoncée.

« Le sol est encore en train de bouger lentement », précise Rodney Hafner. « Rien ne peut être fait tant que le sol est en mouvement. »

Selon lui, les glissements de terrain sont communs dans cette région, mais cette situation est particulière puisqu’elle touche une petite communauté qui n’a qu’un seul accès.

« Nous allons devoir travailler avec beaucoup d’équipement, et la tâche est grande », estime-t-il.

Des arbres qui se cassent

Sheldon Kropiniski habite à Old Fort avec sa femme et ses deux fils. Il dit que le glissement de terrain mesure environ 90 mètres de large et est assez important pour avoir englouti des arbres.

« Des arbres se cassaient et on les entendait craquer. C’était comme ça toute la journée », raconte-t-il.

« Ce glissement de terrain va nous causer du fil à retordre, mais ces problèmes ne sont pas comparables à ceux causés par les feux de forêt », ajoute Sheldon Kropiniski.

Le district régional de Peace River a fait livrer des lettres aux habitants d’Old Fort en leur demandant de ne pas quitter les lieux. Un centre d’urgence a aussi été ouvert dans la ville.

Seules deux maisons ont reçu un ordre d’évacuation.

Le glissement de terrain est situé à un kilomètre de l’entrée est du Site C. Selon un tweet de BC Hydro, il n’y a pas de preuve que ce glissement est causé par les travaux du Site C.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !