•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux candidats potentiels écartés par le Parti conservateur uni

Photo officielle d'un homme, à gauche, et photo d'un homme devant des micros de télévision, à droite.
Le candidat disqualifié Dale Johnson (à gauche) et l'ancien député provincial Rick Strankman (à droite), qui a perdu l'assemblée d'investiture de son comté. Photo: Dale Johnson/Facebook (à gauche) et Radio-Canada (à droite)
Radio-Canada

Deux candidats à l'investiture du parti conservateur uni ne pourront se présenter sous la bannière du parti aux prochaines élections provinciales.

Dale Johnson a été disqualifié dans Lac Ste-Anne-Parkland pour avoir congédié une employée après une dispute, alors que les délégués du comté de Drumheller-Stettler ont préféré un autre candidat à Rick Strankman.

Un jugement rendu contre M.Johnson, en janvier 2015, indique que M. Johnson a congédié sa comptable, Janice Janiten, après une altercation survenue en novembre 2012.

Sans commenter la décision du parti, Dale Johnson soutient n’avoir jamais été accusé d’un crime et qu’il est celui qui, à l’origine, a porté plainte.

Il ajoute qu’il a payé à Mme Janiten ce qui lui était dû lors de son congédiement, mais qu’il a contesté une requête des Normes du travail de l’Alberta de lui donner plus d’argent.

« J’ai été victime d’une attaque », affirme-t-il.

De son côté, le Parti conservateur uni affirme n’avoir été mis au courant de l’affaire qu’après la nomination de M. Johnson et que celui-ci « a omis de dévoiler » l’affaire comme on le lui avait demandé.

Rick Strankman n'emporte pas son investiture

Un homme en complet s'adresse à une assemblée, tenant en main un microphone.Le candidat Nate Horner a défait le député sortant du Parti conservateur uni de l'Alberta Rick Strankman lors de l'assemblée d'investiture du comté de Drumheller-Stettler, Photo : Nate Horner/Facebook

Les délégués du comté de Dumheller-Stettler ont préféré la candidature de Nate Horner à celle du député actuel, Rick Strankman. L’actuel critique en matière d’agriculture ne sera donc pas candidat aux prochaines élections provinciales.

Nate Horner est un fermier de 37 ans, marié et père de deux jeunes enfants habitant à Pollockville, en Alberta.

Il est issu d’une famille aux bases conservatrices solides qui compte notamment le sénateur Ralph Horner, les anciens députés fédéraux Jack, Hugh, Albert et Norval Horner, ainsi que l’ancien vice-premier ministre Doug Horner.

Le chef du parti, Jason Kenney a félicité le nouveau candidat pour avoir remporté une « bataille difficile » samedi soir. Il a aussi souligné l’expérience de Nate Horner en ce qui a trait à « l’agriculture, l’énergie fossile et comme propriétaire d’une petite entreprise ».

M. Kenney en a profité pour souligner « l’immense contribution » de M. Strankman au mouvement conservateur.

Un député qui ne faisait pas dans la dentelle

Le député sortant s’était fait connaître après avoir été arrêté après avoir fait traverser illégalement du blé la frontière canado-américaine en guise de protestation contre le monopole de la Commission canadienne du blé.

Il s’était excusé en 2015 d'avoir invité les participants à une activité de financement à « apporter la tarte de leur femme » et en 2016 d'avoir comparé la taxe sur le carbone du NPD au génocide ukrainien.

Alberta

Politique provinciale