•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier Sommet de la course féminine au Nouveau-Brunswick

L'Olympienne Geneviève Lalonde a tenu un premier Sommet de la course féminine à Moncton le 28 septembre.
L'Olympienne Geneviève Lalonde a tenu un premier Sommet de la course féminine à Moncton le 28 septembre. Photo: Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

L'Olympienne Geneviève Lalonde a réuni 38 néo-brunswickoise samedi à Moncton pour le premier Sommet de la course féminine.

L'objectif principal de la journée était d'engager les filles et les femmes qui font de la course ou tout autre sport [...] et aussi de discuter de c'est quoi être une femme dans la course au Nouveau-Brunswick, explique Geneviève Lalonde, le sourire aux lèvres.

Le sommet s'adressait à toutes les coureuses, qu'elles rêvent de médailles ou simplement d'une meilleure condition physique.

Geneviève Lalonde a pris part à une course de cinq kilomètres avec 38 coureuses.Geneviève Lalonde a pris part à une course de cinq kilomètres avec 38 coureuses. Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

On veut que les femmes comprennent que c’est accessible à tout le mond, que c’est agréable et qu’on en tire des bénéfices, ajoute l’Olympienne qui a conservé son titre en juillet dernier de championne canadienne du 3000 m steeple.

Outre les bénéfices physiques, l'idée derrière la rencontre était aussi de tisser des liens entre les femmes.

La course c’est quelque chose que tu peux partager avec tes amis et j’adore ça.

Geneviève Lalonde, championne canadienne du 3000 m steeple

C'était vraiment encourageant de pouvoir dire je j'ai couru avec une Olympienne [...] et aussi d'être avec d'autres femmes et jeunes filles qui aiment courir, indique pour sa part Laurence Plante, une participante.

Geneviève Lalonde estime que la course permet aux femmes de se rapprocher.Geneviève Lalonde estime que la course permet aux femmes de se rapprocher. Photo : Radio-Canada

Retenir les femmes dans le sport

Les coureuses Patty Blanchard et Shelley Doucet ont pris part au sommet. Selon ces dernières, trop de coureuses quittent le sport au moment de la puberté et il est important de les encourager à persévérer.

Il y a des problèmes liés à l'estime de soi, à l'apparence physique, etc. Les gars ont plein d'équipes qu'ils peuvent faire parti, les filles en ont moins, moins d'options, et finissent par ne pas faire de sport, dit Élodie Léger, une autre participante du Sommet.

Geneviève Lalonde avec les coureuses Patty Blanchard et Shelley Doucet.Geneviève Lalonde avec les coureuses Patty Blanchard et Shelley Doucet. Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Bien que la performance de haut niveau est un sujet de discussion qui a animé la rencontre, Geneviève Lalonde insiste pour dire que la course est un sport inclusif et ouvert à tous : Tu n'as pas besoin d'être olympienne, pas besoin d'être la meilleure de ton école, tu as vraiment juste besoin de sortir dehors et de faire de l'exercice parce que ça va t'aider dans toutes les sphères de ta vie.

Les cinq kilomètres parcourus samedi par les 38 coureuses sont le début d'une longue course pour promouvoir le sport chez les Néo-Brunswickoises.

Avec les informations de Jean-Philippe Hughes

Nouveau-Brunswick

Sports