•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un séisme et un tsunami sur l'île de Sulawesi ont fait au moins 420 morts

Un homme cherche ses biens dans les débris de sa maison détruite par les tremblements de terre et la tsunami à Palu.

Un homme cherche ses biens dans les débris de sa maison

Photo : AFP/Getty Images / Bay Ismoyo

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bilan du violent séisme et du tsunami qui ont tour à tour frappé l'île de Sulawesi (anciennement Célèbes), en Indonésie, s'est alourdi samedi à au moins 420 morts et 540 blessés et 29 disparus, selon l'agence de prévention des catastrophes.

La plupart des victimes ont été recensées dans la ville de Palu, qui compte quelque 350 000 habitants, a indiqué Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence, qui a du même souffle réclamé « du personnel, des volontaires et des engins spécialisés ».

17 000 personnes ont aussi été évacuées, un nombre qui devrait augmenter dans les prochaines heures.

Selon M. Purwo Nugroho, toutefois, les pertes et les dommages pourraient être beaucoup plus importants le long de la côte, à 300 km au nord de Palu, dans une zone appelée Donggala, qui est plus proche de l'épicentre du séisme.

Les autorités s'attendent à ce que le nombre de victimes se compte par milliers.

Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : AFP/Getty Images / Muhammad Rifki

Les communications étant totalement coupées en raison d'une panne d'électricité majeure, il est impossible de savoir pour le moment ce qui se passe dans cette région.

« Nous n'avons rien entendu de la part de Donggala et c'est extrêmement inquiétant. Il y a plus de 300 000 personnes qui y vivent », a déclaré la Croix-Rouge dans un communiqué, soulignant que son personnel et des bénévoles se dirigeaient vers cette zone.

Des blessés sont sur des lits, de nombreuses personnes qui sont en santé sont assises par terre. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des survivants du tremblement de terre attendent à l'extérieur d'un hôpital, à Palu.

Photo : Reuters / Antara Foto/Rolex Malaha

Dommages matériels importants

De puissantes répliques continuaient samedi à secouer la ville côtière touristique de Palu, où des vagues de trois mètres ont déferlé après une secousse de magnitude 7,5.

« De nombreux corps ont été retrouvés le long du littoral à cause du tsunami », avait déclaré le porte-parole plus tôt, lorsque le bilan provisoire était de 48 morts et 350 blessés.

Le séisme est survenu au moment où des centaines de personnes s'étaient rassemblées sur la plage pour la célébration de l'anniversaire de la ville.

Des vidéos amateurs diffusées par des chaînes de télévision locales montrent les vagues s'engouffrant dans les bâtiments du littoral, ravageant les maisons et dispersant des conteneurs.

Plusieurs milliers d'habitations, ainsi que des hôpitaux, des centres commerciaux et des hôtels se sont effondrés et un pont a été emporté, toujours selon Sutopo Purwo Nugroho.

Des résidents constatent les dommages causés à un centre commercial à Palu, sur l'île indonésienne de Sulawesi.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des résidents constatent les dommages causés à un centre d'achats à Palu, sur l'île indonésienne des Célèbes.

Photo : Antara Foto Agency/ Via Reuters

Alerte au tsunami levée après 34 minutes

L'institut météorologique et de géophysique indonésien a lancé une alerte au tsunami et l'a levée 34 minutes plus tard. Beaucoup le lui reprochent, mais les autorités assurent que les vagues ont déferlé avant la levée de l'alerte.

Des avions militaires chargés d'aide humanitaire ont décollé de Jakarta, selon le ministre de la Sûreté, mais les survivants de la tragédie manquent cruellement de nourriture et d'objets de première nécessité.

La piste et la tour de contrôle de l'aéroport de Palu ont été endommagées, mais l'endroit a été rouvert rapidement pour permettre les opérations de secours.

Les routes sont coupées à l'est et au sud de la ville. « Aucune évacuation n'a pu avoir lieu dans la zone sinistrée », a déploré un habitant interrogé par la chaîne Metro TV.

Le président indonésien, Joko Widodo, doit se rendre à Palu dimanche.

Maisons effondrées et débris recouvrent les roues d'une voiture.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : AFP/Getty Images / Muhammad Rifki

Un séisme de plus faible magnitude avait déjà fait un mort et une dizaine de blessés, vendredi, à Donggala.

Sulawesi est située à quelques centaines de kilomètres au nord-est de l'île touristique de Lombok, où une série de séismes a fait un demi-millier de morts en août. Des tsunamis s'étaient déjà produits en 1927 et en 1968 à Palu.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !