•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon inaugure sa première mosquée

Un bouquet de ballons avec le minaret en arrière-plan.

La première mosquée du Yukon est située dans un ancien entrepôt rénové depuis le mois d'avril.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La communauté musulmane de Whitehorse pourra finalement se rassembler sous son propre minaret.

Depuis 2005, la communauté musulmane a prié dans le sous-sol de l'Église Unie, puis dans un local loué, mais devenu rapidement trop petit pour une communauté grandissante.

Le printemps dernier, la Société musulmane du Yukon a réussi à acheter un entrepôt désaffecté d'une entreprise de transport.

Mohammad Javed lit un discours à la foule devant le centre islamique
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président de la Société musulmane du Yukon, Mohammad Javed, invite les Yukonnais à « poser des questions, même si elles sont gênantes ou difficiles ».

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Les rénovations ont demandé six mois de travail avec le financement et les ressources de la fondation manitobaine Zubaidah Tallab, qui a également soutenu la construction d'une mosquée à Inuvik, aux Territoires du Nord-Ouest, ainsi qu'à Iqaluit, au Nunavut.

« Cette mosquée complète le Nord, complète les territoires. Une mosquée est plus qu'un endroit où prier, c'est un centre communautaire, ça deviendra une banque alimentaire. Une mosquée est l'épicentre de la vie musulmane. »

— Une citation de  Hussain Guisti, directeur général, Zubaidah Tallab Foundation
la foule visite l'intérieur du centre
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les responsables affirment que le centre musulman sera ouvert en tout temps pour ceux qui souhaiteraient visiter, ou pour les sans-logis qui souhaiteraient s'y réchauffer.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Le responsable des travaux, Fathallah Farajat, a eu l'aide de trois ou quatre autres travailleurs, selon les besoins. Il a toutefois construit lui-même le minaret de plus de 15 métres. « Je suis très fier de voir le tout complété. »

Fathallah Farajat, son épouse et ses cinq enfants se font photographier à l'intérieur de la mosquée.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fathallah Farajat, photographié ici avec sa famille, s'est chargé de tous les travaux de rénovation, comme il l'avait fait pour les mosquées des deux autres territoires.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Plusieurs politiciens ont tenu à féliciter la communauté lors de l'inauguration. Lors d'un discours, le député territorial Ted Adel a affirmé que le gouvernement du Yukon avait donné 75 000 $ pour les rénovations « parce qu'il est important d'avoir une communauté diversifiée ».

Un homme de dos regarde les livres dans une étagère près d'une fenêtre.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les rénovations nécessité six mois de travail puisqu'il fallait pratiquement tout remplacer.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Le nouveau centre musulman pourra accueillir 200 personnes lors des événements de la communauté.

vue du centre-ville avec la mosquée et son minaret
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La nouvelle mosquée est située au centre-ville de Whitehorse.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Avec les informations de Philippe Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !